Hornets

NBA MLK Day : Miles Bridges éclabousse le Madison Square Garden, 38 points, 10 highlights et les clés de la ville pour le marsupial de Charlotte

Miles Bridges 17 janvier 2022

Il y avait Damian Lillard, Gilbert Arenas ou bien encore James Harden. Il faudra désormais ajouter Miles Bridges dans la liste des meilleurs performers lors d’un MLK Day.

Source image : NBA League Pass

Deuxième match d’une soirée marathon à l’occasion de ce MLK Day 2022, on pourrait résumer ce Knicks – Hornets au one-man show de Miles Bridges au Madison Square Garden. Le candidat au trophée de MIP a frappé un grand coup en réalisant son match le plus abouti en carrière sur la plus grande scène du monde.

Retrouvez la boxscore que Miles Bridges va encadrer au-dessus de son lit juste ici

Une star est née ce soir ! Si vous matez la NBA depuis quatre ans, son nom ne vous est pas étranger. Depuis quelques mois, Miles Bridges est en train de prendre une toute nouvelle dimension et il vient de nous en donner la preuve la plus flagrante il y a quelques minutes. À New York, sous les yeux du patron Adam Silver et du maire de New York City, il a préparé un drôle de cadeau d’anniversaire à Tom Thibodeau qui fêtait donc ses 64 ans sur le banc des Knicks ce lundi. On en profite juste pour faire une petite dédicace à notre Alex national qui soufflait lui aussi ses bougies et on en revient à nos moutons ou plutôt à celui qui est capable de les sauter deux par deux tellement sa détente est cheatée. Plus motivé que jamais pour ce MLK Day, il va réaliser l’entame parfaite avec 22 points (à 7/8 au tir dont 3/4 de Central Park), 4 rebonds, 2 assists, 1 interception et 0 turnover. Eh non, ce ne sont pas les moyennes de Miles Bridges cette saison mais bien ses stats dans le premier quart-temps contre les Knicks. Déjà extrêmement clean lors du premier déplacement de la saison des Hornets dans la Grosse Pomme (32 points à Brooklyn le 24 octobre 2021), Mimile a définitivement l’air de se sentir chez lui dans la ville qui ne dort jamais. Peut-être aussi que c’est une manière de se venger de New York qui avait préféré sélectionner Kevin Knox – récemment échangé à Atlanta – avec le huitième choix de Draft en 2018 alors qu’il était encore libre. En tout cas, les Bockers ne voient pas le jour dans cette première mi-temps ultra-dominée par Charlotte. Du moins dès que Thibs rappelle ses titulaires sur le terrain alors que ses remplaçants faisaient paradoxalement plus que le job derrière Quentin Grimes et Obi Toppin. Pour le suspense on repassera, mais le public est gavé de highlights par la star du jour.

Lors de son deuxième échec de la soirée alors qu’on était déjà dans le troisième quart-temps, le MSG était à la fois soulagé pour ses protégés et presque déçu de le voir rater quelques chose dans ce match. Plus rapide, plus haut et plus fort que les autres, Miles Bridges est au four, au moulin et c’est lui qui conduit la camionnette pour aller vendre le pain sur le marché du village. Il est tellement au-dessus du lot qu’il s’envoie même une alley-oop pass pour lui-même alors que l’action semblait pourtant bien mal embarquée. Sans LaMelo Ball (malade), ni Kemba Walker (genou gauche) pour affronter son ancienne équipe dans le camp d’en face, Monsieur Ponts en a profité pour attirer les projecteurs comme un aimant avec des actions aériennes qui défient les lois de la gravité et un up and under à intégrer au making off de Gravity. De quoi regretter ne pas avoir vu plus souvent les young subs – qui terminent tous avec un +/- positif – pour réduire l’écart côté new-yorkais. Car avec tout ça, Miles Bridges n’a même pas eu à forcer son talent, les Hornets comptant jusqu’à 23 points d’écart (victoire 97-87 au final). Le marsu termine tranquillement à 38 points, 12 rebonds et 5 passes à 14/20 au tir et un sourire incrusté sur son visage jusqu’à son réveil demain matin. Une copie impeccable et un nouveau record en carrière pour cet ailier de 23 ans qui a dû gagner quelques votes pour le All-Star Game avec un tel show dans la Mecque du basketball.

Il y avait Damian Lillard, Gilbert Arenas ou bien encore James Harden. Il faudra désormais ajouter Miles Bridges dans la liste des meilleurs performers lors d’un MLK Day. Notre soirée ne pouvait pas mieux débuter mais faites chauffer la cafetière car c’est loin d’être fini !

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top