Kings

De’Aaron Fox sera-t-il toujours chez les Kings après la trade deadline ? Intouchable il y a quelques semaines, la question se pose de plus en plus

De'Aaron Fox

Oui ? Non ? Peut-être ? Ben Simmons ?

Source image : NBA League Pass

La trade deadline, ce n’est pas encore demain mais les premières rumeurs animent déjà l’actualité NBA. Et l’un des noms qu’il faudra surveiller de près dans les semaines à venir, c’est De’Aaron Fox. Actuellement dans le protocole sanitaire de la NBA, le Renard de Sacramento pourrait bien faire ses valises prochainement. Petit zoom sur le dossier.

Il n’y a pas si longtemps, en novembre 2020, les Kings mettaient une blinde sur De’Aaron Fox, alors considéré comme la pièce maîtresse du projet du nouveau manager général Monte McNair. 163 millions de dollars sur cinq ans, extension max, hop ce fut vite réglé. 13 mois plus tard, la vibe a bien changé à Sacramento. S’il a réalisé la meilleure saison statistique de sa carrière en 2020-21 (25,2 points, 3,5 rebonds, 7,2 assists, 1,5 interception à 47,7% au tir) et qu’il avait l’air intouchable avant le début de la campagne actuelle, le Renard pourrait bientôt aller rôder ailleurs qu’en Californie si l’on en croit notamment les derniers bruits de couloir partagés par Tim MacMahon et Brian Windhorst d’ESPN. Mais qu’est-ce qui a pu changer depuis ? Alors déjà, faut avouer que l’ami Fox connaît une première partie de saison un peu claquée. Si ça allait mieux et qu’il a pu soigner un peu ses stats juste avant son entrée dans le protocole COVID il y a quelques jours, De’Aaron était globalement en galère durant les premières semaines de la campagne 2021-22. « Galère », le mot n’est pas trop fort. Loin d’évoluer au niveau All-Star auquel il est attendu et de moins en moins à l’aise avec son tir extérieur (26,3% à 3-points cette année), Fox a vu sa cote chuter au sein même de la franchise de Sacramento, visiblement frustrée aussi par les quelques kilos en trop qu’il traînait au moment d’attaquer le camp d’entraînement.

Mais l’avenir de Fox à Sacramento s’assombrit également pour d’autres raisons. Pendant que ce dernier patiente dans le protocole sanitaire de la Ligue, un certain Tyrese Haliburton s’éclate. Tyrese, sélectionné en numéro 12 lors de la Draft 2020 et finissant sur le podium des meilleurs rookies de la saison dernière, reste sur trois perfs bien kiffantes sans le Renard à ses côtés : 21 points – 6 rebonds – 10 passes contre Memphis, 27 points – 4 rebonds – 11 assists face aux Spurs, 24 points – 4 rebonds – 11 caviars sur le parquet des Warriors. C’est beaucoup mieux que ce qu’il démontre cette année quand il est aligné avec Foxie. Bref, ça donne à réfléchir, surtout quand on sait que les Kings ont encore drafté un autre arrière il y a quelques mois avec Davion Mitchell, recruté pour apporter un vrai coup de boost défensif. À la base, Sacramento avait vendu le concept de lineup à trois arrières à ses fans mais plus ça avance, plus on a l’impression qu’il y a un peu trop de monde sur le backcourt de Sacramento. Qu’est-ce que va décider le boss des opérations basket Monte McNair dans les semaines à venir ? Peut-il décider de bouger Fox alors que sa cote n’est pas au plus haut aujourd’hui ? Croit-il toujours en De’Aaron ? Ou alors tentera-t-il de l’intégrer dans un potentiel trade pour récupérer Ben Simmons ? Beaucoup de questions qui montrent bien l’incertitude qui entoure de plus en plus le dossier Fox/Sacramento. La manière avec laquelle Fox reviendra du protocole COVID pourrait cependant nous donner des indications supplémentaires. Comme dit au-dessus, on a retrouvé un Renard plus tranchant sur le mois de décembre, avec des stats de 25 points, 4 rebonds, 3,4 passes et 1,9 interception à presque 54% au tir en sept matchs (bilan de 4 victoires – 3 défaites pour Sacramento), des chiffres qui correspondent mieux au bonhomme. S’il revient sur un rythme similaire, les Kings pourraient décider de continuer l’aventure avec lui, eux qui – on le rappelle – visent une place au play-in tournament pour tenter d’éviter le record de la honte (15 saisons consécutives sans Playoffs, bientôt 16).

De’Aaron Fox, il est toujours à Sacramento après le 10 février 2022 ? On prend les paris. En tout cas, il semble aujourd’hui être beaucoup moins intouchable qu’il y a quelques semaines, quand les Kings ne voulaient pas l’impliquer dans un potentiel transfert de Ben Simmons. Wait and see donc.

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top