Rockets

Les Rockets sont… invincibles ? 3ème victoire de suite, à ce rythme les types vont aller nous arracher le play-in tournament

Christian Wood Rockets 30 novembre 2021

Bizarrement, depuis que Christian Wood est de retour en pivot, c’est nettement moins dégueu du côté de Houston.

Source image : NBA League Pass

Les Rockets avaient gagné un seul de leurs dix-sept premiers matchs, ils viennent d’en gagner trois de suite : que se passe-t-il dans le Texas ?

Les stats maison de la nouvelle victoire de Houston, c’est par ici. 

Rappelez-vous il y a moins d’une semaine, on vous parlait de l’avenir de Stephen Silas et la chaise du coach semblait commencer à chauffer sérieusement. Depuis ? Trois succès en trois matchs et du mieux dans le contenu. Le signe que les choses s’améliorent un tantinet ? Cela reste à voir. On ne va pas s’enflammer pour rien mais il y a quand même une victoire contre les Bulls, une des grosses cylindrées sur ce début de saison, mais aussi les Hornets, une autre belle surprise à l’Est. Cette nuit, la tâche était moins ardue contre une équipe d’OKC qui a montré un niveau juste affreux, enchaînant concours de briques (16% de loin…) et pertes de balle. Toujours est-il qu’il fallait le gagner et Houston n’a pas tremblé pour se débarrasser de son rival à la lottery. Plus fun encore : avec trois victoires de rang, les Rockets ont la quatrième meilleure dynamique du moment en NBA, seulement dépassés par les Suns (évidemment), les Warriors et les Bucks. Autant dire que si on avait annoncé ça il y a une semaine, on connaît beaucoup de monde qui aurait fait les yeux ronds.

Le héros du jour s’appelle Christian Wood et il nous sort un joli match de glouton pour confirmer son retour en forme (24 points, 21 rebonds et 3 contres). Depuis que son coach a benché Daniel Theis et replacé Mister Bois en cinq avec Jae’Sean Tate à ses côtés, Houston reste sur trois victoires en trois matchs. On n’a rien contre le pivot allemand mais il faut savoir reconnaître un meilleur fit quand on en voit un et la place de Wood est en pivot. On notera aussi le premier triple-double en carrière pour Kevin Porter Jr., avec une petite scène cocasse où ses coéquipiers refusent de prendre un rebond pour lui offrir le triple dix sur un plateau. On ne pourra pas leur reprocher de ne pas être altruistes. Alors que John Wall squatte toujours la touche et que Jalen Green prend ses cachets à l’infirmerie, Houston prouve qu’il y a de quoi faire bien mieux que ce qu’on a vu jusque-là. Imaginez ils tapent une remontada de fou pour aller jouer le play-in. Nan, on déconne. Mais imaginez quand même. 

Houston reste sur trois victoires de rang, dont une cette nuit contre le Thunder. On croyait que le cas Rockets était perdu d’avance mais il y a peut-être de l’espoir pour les protégés de Stephen Silas après tout. Reste à voir s’ils pourront garder cet état de forme très longtemps ou non. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top