Rockets

Jalen Green absent au moins une semaine : coup dur pour des Rockets invaincus depuis deux jours

Jalen Green 25 octobre 2021

Hop, détour à l’infirmerie pour Jalen Green.

Source image : YouTube

Mercredi, on a eu droit à un véritable miracle avec la victoire des Rockets contre les Bulls. Mais en ce début de saison à Houston, une bonne nouvelle est forcément accompagnée d’une mauvaise, Jalen Green sortant sur blessure contre Chicago. Il ratera au moins une semaine de compétition.

On ne verra pas Jalen Green sur les terrains pour les quatre prochains matchs de Houston, minimum. La nouvelle est tombée ce vendredi en début de soirée par l’intermédiaire de Mark Berman (FOX 26 Houston), qui cite les propos du coach des Fusées Stephen Silas. Touché à l’ischio lors de la rencontre face aux Bulls, où il avait démarré en trombe avant de rejoindre l’infirmerie (11 points en 10 minutes), Green regardera ses copains depuis le banc contre Charlotte, Oklahoma City à deux reprises et Orlando. Le numéro deux de la Draft NBA 2021 sera ensuite réévalué pour voir s’il est en état de retrouver les parquets. On sait que les ischios, ça peut être bien relou à gérer et il est tout à fait possible que l’absence de Jalen se prolonge. Car un retour trop rapide peut vite être synonyme de claquage et qui dit claquage dit plusieurs semaines sur la touche. Et ça, c’est pas trop le bon plan pour le rookie et les Rockets, déjà que ces derniers affichent aujourd’hui un magnifique bilan de… 16 défaites en 18 matchs. La franchise texane – en reconstruction complète et proposant il faut bien l’avouer un basket qui pique les yeux en ce début de saison – ne prendra évidemment aucun risque avec sa pépite.

Pour Jalen Green, c’est un mini coup d’arrêt dans une première saison faite de hauts et de bas sur le plan individuel. Le talent et les qualités athlétiques du bonhomme sont indéniables, mais le bilan global est mitigé. Au milieu des défaites qui s’enchaînent tristement, Green envoie 14 points, 3,1 rebonds et 2,3 passes de moyenne (pour 2,7 turnovers) à 38% au tir dont 28% à 3-points, en quasiment 31 minutes de jeu. Y’a des fulgurances, comme ses performances contre Boston (30 points), les Lakers (24 points dont un shoot monstrueux sur la tête d’Anthony Davis dans le money-time) ou encore face aux Pistons de Cade Cunningham (23 points). Mais y’a aussi du déchet au sein d’une attaque de Houston qui possède tout simplement la pire efficacité offensive de la NBA (98,1 points marqués pour 100 possessions). Faisant partie des favoris pour le titre de Rookie de l’Année avant le début de la saison, Jalen Green a vu des mecs comme Evan Mobley – déjà de retour de blessure – et Scottie Barnes dominer la course des meilleurs débutants lors des premières semaines, pendant que lui découvrait les bas-fonds de la NBA.

Au moins une semaine d’absence pour Jalen Green donc, la faute à un ischio qui siffle un peu. Dommage, les Rockets recommençaient à peine à gagner (lol). Pourvu que ce petit bobo ne devienne pas plus gros, et que Jalen puisse revenir en bombe pour poursuivre son acclimatation à la NBA.

Source texte : FOX 26 Houston

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top