News NBA

LaMelo Ball vs Anthony Edwards : rendez-vous 1h du matin pour le choc entre le ROY 2021 et celui qui croit l’être

Oh yeah !

Source image : YouTube

Dit comme ça, un Charlotte – Minnesota ne représente pas l’affiche la plus excitante de l’histoire de la NBA. Mais quand on sait qu’il y aura LaMelo Ball et Anthony Edwards sur le même parquet et que les deux équipes sont sur une grosse dynamique actuellement, ça change pas mal de choses.

Pendant la première partie de saison 2020-21, LaMelo survolait la course au Rookie de l’Année à travers ses grosses perfs et son impact sur une équipe de Charlotte devenue à la fois la darling de la NBA mais aussi une vraie équipe League Pass. Et puis il a eu un gros bobo au poignet en mars, ouvrant ainsi une belle opportunité à un Ant-Man qui n’a pas arrêté de monter en puissance tout au long de la campagne, jusqu’à menacer le fils à LaVar pour le ROY. Au final ? Le trophée a bien terminé dans les mains de Ball, avec un Edwards devant se contenter de la deuxième place. Déçu le Anthony ? « Ça ne m’a pas dérangé de ne pas l’avoir. J’essaye d’être MVP, je ne me soucie pas du trophée de Rookie de l’Année. » Une décla 100% Ant-Man, à l’image de ce bonhomme qui n’a décidément pas froid aux yeux. Demandez donc au joueur du Heat Gabe Vincent, qui s’est pris un méga poster dans la tronche mercredi avant d’être sauvé par l’arbitre. Enchaînant les highlights et tournant à presque 23 points de moyenne sur les 18 premiers matchs des Wolves cette saison, Edwards est reparti sur la même dynamique que l’an passé. Pas toujours le plus régulier certes, mais alors quand ça explose ça explose. Destruction des Rockets en tout début de saison (comment oublier cette scène ?!?), 48 pions contre les Warriors il y a deux semaines, 33 points – 14 rebonds face au Heat lors de sa dernière sortie, et n’hésitant pas à hausser la voix quand les Wolves retombent dans leurs travers, Ant-Man fait vraiment kiffer. LaMelo pendant ce temps ? Il a fait son entrée au Shaqtin mais il tourne surtout à 20 points, 8 rebonds et plus de 7 caviars par match. Lui aussi chauffe très sérieusement.

Non seulement les deux phénomènes cartonnent, mais en plus ils permettent à leur team de gagner des matchs. Oui, même à Minnesota. Les Wolves – aussi improbable que cela puisse paraître – restent sur cinq wins de suite et ont même intégré le tableau du play-in avec un bilan à l’équilibre (neuf victoires, neuf défaites). Alléluia ! Les Hornets eux ont carrément décidé de s’incruster dans le Top 6 de l’Est alors qu’on ne les attendait sans doute pas si haut dans la hiérarchie. Douze victoires en vingt matchs, sept sur les huit derniers, cinquième place de conférence, franchement il est propre le début de saison des Frelons. Alors oui, clairement, ce Hornets – Wolves, il méritera le coup d’œil au milieu des onze autres matchs qui auront lieu en ce vendredi 26 novembre. LaMelo, Ant-Man, KAT, Rozier, DLo, Hayward, Miles Bridges… le casting est plus que séduisant et le show garanti.

Rendez-vous à 1h du mat’ en direct de Charlotte, pour kiffer les passes aveugles de LaMelo Ball et les tomars surpuissants d’Anthony Edwards. Les deux top players de la classe de Draft 2020 voudront forcément briller, et ça risque de faire de grosses étincelles ! 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top