Magic

Fracture du pouce pour Jalen Suggs : le rookie du Magic stoppé dans son élan, pile quand ça commençait à devenir intéressant

Jalen Suggs Magic 19 août 2021

Jalen Suggs sourit, mais c’est parce qu’il voit tous ses potes à l’infirmerie.

Source image : YouTube

Ce mardi, le Magic est tombé dans les rues de Philly. En prime de cette dix-huitième défaite de la saison, Jalen Suggs est rentré à la maison sans son pouce droit. Le verdict est tombé pour le rookie : fracture du pouce. Forcément, cela sent la longue absence et c’est dommage pour le meneur qui était de plus en plus intéressant à zieuter. On débrief.

Il reste quatre minutes et des brouettes au compteur du quatrième quart-temps, les Sixers sont devant de six points et les jeunes pousses d’Orlando sont à l’attaque avec un Jalen Suggs qui tente d’agresser le cercle face à Jojo Embiid. La suite ? Pas de 2+1, même pas de panier, et surtout un pouce qui danse la macarena. L’ancien meneur de Gonzaga se tient la main et rejoint le vestiaire. Rapidement, le couperet tombe et c’est la tuile pour la Magic Nation, une de plus à Orlando qui va pouvoir agrandir son infirmerie avec Suggs. Rappelons juste qu’avec sa fracture du pouce, le petit Jalen va rejoindre Cole Anthony, Markelle Fultz, Jonathan Isaac, E’Twaun Moore et Michael Carter-Williams à l’hosto. Ça commence à faire beaucoup et Orlando va bientôt compter ses meneurs sur les doigts d’une main qui s’en est fait couper trois. La durée d’indisponibilité n’est pas encore connue mais elle devrait se compter en semaines, c’est notre grande tante qui nous l’a dit et c’est surtout Shams Charania qui le confirme.

Avant de se foutre l’articulation en l’air, le meneur réalisait une belle performance avec 17 points, 3 rebonds, 5 offrandes et 1 interception. Son apport aurait sans doute pu aider Orlando dans les derniers instants mais les dieux du basket en ont décidé autrement. C’est un coup d’arrêt pour le petit Jalen qui commençait à trouver du rythme et de la continuité après de premiers matchs où il soufflait le chaud et le froid. Malgré tout, en une vingtaine de rencontres, le natif du Minnesota affiche des moyennes très correctes avec 12,3 pions, 3,4 rebonds et 3,6 assists par match. Le meneur doit tout de même s’améliorer notamment au niveau de son shoot : 33,9% au tir et 25,5% de la buvette, des pourcentages assez étrangers de ceux envoyés sur ses années universitaires (50% au shoot et 33,7% à trois-points). Forcément, sa blessure ne va pas arranger les choses et le cinquième choix de la Draft 2021 attendra son retour sur les parquets pour bosser là-dessus. Pour Orlando (4 victoires – 18 défaites) c’est une mauvaise nouvelle à seulement quelques jours du duel des cancres face aux Rockets, qui eux, ne sont plus si cancres que cela.

Coup dur pour le Magic avec un Jalen Suggs qui va donc devoir prendre son mal en patience afin de guérir son pouce droit fracturé. Un crochet de plusieurs semaines à l’infirmerie est prévu, mais le rookie ne devrait pas s’ennuyer vu le monde qui la squatte. 

Source Texte : Shams Charania.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top