News NBA

Joel Embiid pourrait rejouer ce samedi contre les Wolves : le capitaine va retrouver son navire, devenu radeau pendant la tempête

Joel Embiid 15 avril 2021 pari

Alléluia.

Source : NBA League Pass

Ce mercredi, Shams Charania est sorti de sa siestoche pour offrir une information tombée à point nommé aux fans de Philly. Entré dans le protocole COVID le 8 novembre dernier – suite à un test positif – l’intérieur camerounais pourrait rejouer dès ce samedi face aux Timberwolves. De quoi faire plaisir à ses copains, après trois semaines d’absence. On débrief.

La vie sous pandémie affecte le déroulé d’une saison NBA, c’est un fait. Mais quand c’est le franchise player d’une équipe qui se fait tester positif – et est ainsi placé à l’isolement – là ça devient très compliqué. Absent depuis maintenant trois semaines, Joel Embiid s’apprête à faire son retour à la compétition. Selon Shams Charania, le dernier dauphin dans la course au trophée de Most Valuable Player 2020-21 pourrait refouler un parquet lors de la réception des Timberwolves, ce samedi. Face à Karl-Anthony Towns, oui oui. Une aubaine pour le navire Sixers qui, depuis l’arrêt maladie de son capitaine, prenait littéralement la flotte. Avec Joel Embiid cette saison, Philly était en 7-2 et visait alors les sièges dorés de la Conférence Est. Sans lui, ses coéquipiers n’ont décroché que 3 victoires pour 6 défaites et ont foutu le traineau du père Joel à la neuvième place de la Conférence Est. Mais pour l’intérieur camerounais, ce temps loin des parquets a peut-être eu un avantage, celui de laisser son genou au repos. On sait que les os grinçaient de plus en plus pour celui qui n’avait « même pas pu marcher après le match contre New Orleans », le 21 octobre dernier. Un point positif dans cette mare de désespoir.

En l’absence de Joel Embiid, certains jeunots ont montré de belles choses et progressé plus rapidement que prévu. On pense à Tyrese Maxey qui reste sur deux semaines de haute voltige, avec notamment 33 points contres les Raptors, 28 puntos et 9 assists devant les Blazers et 31 points face aux Bucks. Il faut dire que la blessure de Danny Green a laissé un joli spot sur le backcourt de Philly, et qu’avec les récentes indisponibilités de Seth Curry et Tobias Harris, c’est plutôt chouette de voir émerger un nouveau leader. L’idée n’est pas de remplacer mais de combler. Ce lundi, Furkan Korkmaz était effectivement le joueur le mieux payé à jouer face aux Kings, avec seulement 4,6 millions l’année. Royal pour le front office de Pennsylvanie mais indécent pour les fans, malheureux de constater que l’infirmière pouvait aligner un vrai cinq de départ. Il n’en est désormais plus rien avec le retour de Joel Embiid, qui renverra par ailleurs l’utile Andre Drummond raconter des mythos à Charles Bassey en fond de banc : « ouai moi une fois j’ai gagné un titre NBA mais la Ligue l’a supprimé en fait, parce que j’ai trop dominé ». M’enfin, le roster reprend de l’allure. Il était temps.

Bien qu’il n’ait sûrement pas envie de repartir en suspension après trois semaines d’absence, Joel Embiid aura l’occasion de retrouver la compétition, sa sueur, ses coudes et ses passions, ce samedi face à Karl-Anthony Towns. Génial.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top