Warriors

Jordan Poole sera titulaire jusqu’au retour de Klay Thompson : et s’il tourne à 25 pions, Klay reste sur le banc en janvier ?

jordan poole 8 octobre 2021

Si on nous avait dit ça il y a quelques mois…

Source image : Montage YouTube

On le sait tous, l’un des grands facteurs X de la saison des Warriors concerne le retour de blessure de Klay Thompson. Difficile aujourd’hui de dire exactement quand le Splash Bro retrouvera le terrain, par contre on connaît les plans de Steve Kerr en attendant son comeback. C’est Jordan Poole qui devrait prendre sa place dans le cinq.

Il n’y a pas si longtemps, Jordan Poole représentait une punchline, lui qui symbolisait pas mal la saison claquée des Warriors en 2019-20 quand Golden State a terminé dans les bas-fonds de l’Ouest. Mais depuis la saison dernière, Jojo ne fait plus rire personne. Et le mec a visiblement tellement progressé qu’il se retrouve aujourd’hui dans le cinq majeur d’une équipe compétitive. Parce que oui, si l’on en croit les derniers propos de son coach Steve Kerr (via Anthony Slater de The Athletic), Jordan Poole devrait être titulaire à l’arrière en début de saison pendant que Klay Thompson boucle sa rééducation. Et il devrait donc avoir pas mal d’opportunités pour confirmer son ascension puisque le retour de Klay n’est pas pour demain. Tout se passe bien pour Thompson hein, pas de panique, c’est juste que les Warriors et le Splash Bro vont bien prendre le temps, ce dernier n’ayant pas joué depuis juin 2019 quand même (déchirure d’un ligament croisé du genou, puis rupture du tendon d’Achille). Le manager général des Dubs Bob Myers a parlé de janvier pour un retour de Thompson, ce qui signifie que Poole pourrait être titulaire pendant la moitié de la saison régulière s’il confirme sa grosse forme du moment. Jamais on aurait osé prononcer une telle phrase il y a encore quelques mois, but here we are.

La bonne présaison de Jordan Poole a visiblement convaincu Steve Kerr, qui l’a titularisé sur les deux derniers matchs. En même temps, le guard reste sur deux perfs de bonhomme face aux Blazers et aux Nuggets. 30 points en 22 minutes face à Portland (avec sept tirs primés et cinq caviars s’il vous plaît), 17 points en 23 minutes contre Denver, meilleur marqueur de son équipe à chaque fois, tiens on ne savait pas qu’il était le nouveau franchise player des Dubs. Alors certes, on peut dire que c’est de la présaison mais ça fait un moment que Poole saisit avec les deux mains les opportunités qui se présentent devant lui. Après une campagne rookie où il a plutôt galéré (8,8 points mais à seulement 33,3% au tir dont un 27,9% du parking bien crade), Jordan s’est coupé les cheveux et est devenu un membre qui compte dans la rotation de Golden State la saison passée : 12 points de moyenne en 19 minutes en sortie de banc, à 43% au tir dont 35% de loin et 88% aux lancers-francs. Une moyenne qui est même montée à plus de 21 unités lors des sept rencontres où il était titu, avec en plus une pointe à 38 unités en fin de régulière. Voilà qui est tout de suite beaucoup plus sérieux. Il peut shooter, il peut pénétrer, il peut même distribuer, bref il coche pas mal de cases le garçon. Et désormais, Jordan Poole veut surfer sur la vague et continuer d’apporter un coup de boost à des Warriors qui en auront bien besoin, surtout en attendant le retour de Klay Thompson.

Mesdames et Messieurs, vous êtes officiellement témoins de l’ascension spectaculaire de Jordan Poole, et ça c’est quand même pas rien. Si vous cherchez un candidat pour le MIP et que vous voulez vous faire un kiff, vous pouvez mettre Jojo les yeux fermés. 

Source texte : The Athletic 

1 Comment

1 Comment

  1. Djohn-Konkakk

    8 octobre 2021 à 8 h 38 min at 8 h 38 min

    C’est un coq sur la photo les gars.. Jordan Poole c’est déjà assez dur à porter pour lui, Jordan Cock ça deviendrait carrément insurmontable.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top