International

Steve Kerr reste favori pour succéder à Gregg Popovich sur le banc de Team USA : tant de chichis pour une médaille d’argent en 2024, quand même…

Steve Kerr Gregg Popovich 12 août 2021

Nan mais c’est vrai quoi, tous ces gens n’auraient pas mieux fait de candidater pour devenir assistant de Vincent Collet ?

Source : YouTube

Gregg Popovich s’étant retiré de ses fonctions après la victoire aux JO de Tokyo, le poste d’entraîneur de Team USA est désormais vacant. Grant Hill, le responsable du programme, cherche alors un remplaçant à Pop et aurait déjà une préférence évidente pour monsieur Steve Kerr, lui-même intéressé par cette possibilité. On débrief.

Qui ne rêverait pas de pouvoir coacher des garçons comme Kevin Durant, Damian Lillard, Devin Booker ou Jrue Holiday aux JO et pendant a minima trois ans ? Et bien, c’est précisément ce qu’aura l’opportunité de faire le prochain boss du banc de la sélection américaine, et notre heureux gagnant pourrait bien être… Steve Kerr. Le coach des Warriors serait en effet en pole position pour prendre la succession de son mentor Gregg Popovich en tant que head coach de Team USA, et ce, pour un accord contractuel le liant avec la sélection ricaine au moins jusqu’à Paris 2024. Bras droit de Pop sur le banc amerloque depuis déjà trois ans, Steve Kerr cocherait en effet toutes les cases désirées par Grant Hill, le plaçant alors en tête de sa short-list selon l’insider Marc Stein.

Et ce qu’on peut dire, c’est que ce choix serait plutôt logique compte tenu du CV de Kerr. Quand on regarde la liste des candidats potentiels, l’ancien pote de Jojo semble clairement se détacher de par son expérience à tous les niveaux. Le Stevie est en effet habitué à gérer des vestiaires remplis de stars depuis de nombreuses saisons avec notamment le passage de KD au pays du trio Steph – Klay – Draymond, et peut déjà baguer huit de ses doigts (cinq titres en tant que joueur, trois en tant que coach). Sa connaissance du basket international serait surtout une qualité majeure aux yeux de Grant Hill pour lequel une certaine expérience en FIBA est primordiale. Bingo, Kerr est le lieutenant de Popovich depuis 2018 et l’a notamment secondé lors du Mondial 2019 (on les a battus) et aux Olympiades de Tokyo (on les a encore battus) alors que ses concurrents sont loin de pouvoir se targuer d’une telle expérience. Le travail FIBA d’Erik Spoelstra, principal concurrent annoncé dans la course, se limite par exemple au coaching de l’équipe réserve pour la préparation des derniers Jeux Olympiques… C’est sympa de jouer les punching-balls Spo, mais ça reste léger comparé à la médaille d’or olympique hein.

« Il faut quelqu’un qui sait diriger un vestiaire et qui comprend et respecte le jeu international et qui sait évidemment entraîner. J’ai passé l’année dernière à étudier le jeu international, et il est différent du nôtre (celui de la NBA). Comprendre et respecter cette différence est d’une importance vitale, pas seulement pour le staff mais aussi pour les joueurs. » – Grant Hill pour The Undefeated

On peut également imaginer que Pop recommandera son protégé et ancien joueur, Steve Kerr, avec lequel il a gagné deux bagues (1999 et 2003) et dont la relation va bien au-delà des parquets et du velleda. La présence de Stevie sur le banc serait également un atout de poids dans l’optique de convaincre Steph Curry de jouer à Paris en 2024. Une chose est sûre, Grant Hill annoncera sa décision avant le début de la saison NBA et Kerr doit attendre impatiemment cette annonce, lui qui ambitionne et espère clairement occuper ce poste. Enfin, la prise de pouvoir de coach Kerr ne serait pas le seul mouvement dans les bureaux ce mois-ci chez les Warriors, puisque Marc Stein nous a informé que notre ami (bof) Mike Dunleavy Jr. a été promu vice-président des opérations basket et secondera donc désormais Bob Myers.

« Bien sûr que je serais intéressé ! Qui ne le serait pas ? Je vais en rester là, je n’ai aucune idée de la façon dont tout cela va se dérouler. Il y a beaucoup de bons candidats. Mais si je devais être considéré pour le poste, ce serait un honneur. » – Steve Kerr

Qui de mieux que Steve Kerr pour succéder à Pop ? Pas grand monde, et à bien y regarder, personne. Le dossier est complet mais la décision revient toujours au chef Grant Hill. Son choix ne devrait d’ailleurs pas tarder à tomber, alors attendez-vous à avoir le fin mot de l’histoire dans les prochaines semaines, voire les prochains jours…

Source texte : TheScore, YahooSports

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top