Equipes

Grant Hill va devoir choisir le prochain coach de Team USA : zoom sur cinq candidats qui pourraient succéder à Gregg Popovich

Coach Team USA 17 septembre 20210

Plutôt Kerr ? Plutôt Spo ? Plutôt Thibs ? Quelqu’un d’autre ?

Source image : Montage via YouTube

Successeur de Jerry Colangelo et nouveau boss d’USA Basketball, Grant Hill aura comme première mission de choisir le prochain coach de l’équipe nationale américaine, Gregg Popovich quittant son poste après la médaille d’or remportée aux Jeux Olympiques de Tokyo. Un choix évidemment très important en vue des compétitions internationales à venir. Alors on a pensé à cinq candidats, cinq coachs qui paraissent les plus à même de reprendre les commandes de Team USA.

Si l’on en croit les sources de The Undefeated et les déclarations récentes de Grant Hill, ce dernier chercherait un coach possédant actuellement un poste en NBA ainsi qu’une expérience avec Team USA, tout en connaissant bien le jeu FIBA. Le nouvel entraîneur devrait être choisi avant le début de la saison régulière NBA 2021-22, qui doit commencer le 19 octobre prochain.

Steve Kerr

Le premier nom qui nous vient assez naturellement à l’esprit, c’est celui de Steve Kerr. Pourquoi ? Parce que l’actuel entraîneur des Warriors est sur le banc de Team USA depuis bientôt trois ans. Nommé assistant coach fin 2018, Kerr a secondé Gregg Popovich lors du Mondial chinois en 2019 puis aux Jeux Olympiques de Tokyo. Autrement dit, l’expérience avec Team USA, il l’a, même si l’expérience en elle-même n’a pas toujours été concluante avec l’échec en Chine et les turbulences qui ont accompagné le début de la dernière campagne olympique. Cependant, on parle quand même d’un coach qui a remporté trois bagues NBA avec les Warriors, et qui sait ce que ça fait d’avoir une Dream Team à sa disposition. Steve Kerr coche donc beaucoup de cases aux yeux de Grant Hill, qui veut évidemment que la transition se fasse du mieux possible. De plus, le coach des Warriors semble bien hypé à l’idée de succéder à Pop.

Erik Spoelstra

Autre candidat très crédible, Erik Spoelstra. Au fur et à mesure des années, Coach Spo s’est imposé comme une référence en NBA. Ce n’est pas pour rien qu’il est aujourd’hui le deuxième coach à la plus longue longévité au sein d’une même franchise : 13 saisons chez le Heat de Pat Riley, ça vous place un homme. Juste pour info, seul Gregg Popovich fait mieux. Et à l’image de Steve Kerr, Erik Spoelstra a une petite expérience quand il s’agit de coacher des stars et gérer des ego. Dès sa troisième saison sur les bancs NBA, Patoche lui a mis un Big Three Dwyane Wade – LeBron James – Chris Bosh à disposition, bonjour la pression. Malgré des débuts compliqués, Spo n’a jamais craqué et a aidé le Heat à remporter deux titres NBA en quatre finales. Des Finales NBA qu’il a retrouvées en 2020 dans la bulle, la preuve qu’il est capable de gagner même sans la présence d’un monstre à trois têtes. Bref, le CV de Spo parle de lui-même, et Erik est l’un des grands symboles de la Heat Culture, basée sur des notions de collectif, de défense, et de travail. Enfin, Spoelstra possède également une petite expérience avec Team USA puisqu’il a récemment coaché la Select Team (l’équipe réserve faisant office de sparring-partner) lors de la préparation pour les Jeux Olympiques. Ça en fait des arguments.

Jeff Van Gundy

Quasiment tous les ans, on a des rumeurs concernant un retour de Jeff Van Gundy en NBA. Et tous les ans, l’ancien coach des Knicks et des Rockets refuse de quitter son job de consultant chez ESPN. Est-ce qu’un poste à la tête de Team USA pourrait le séduire ? Why not, cela lui permettrait de retrouver un banc tout en continuant ses grands discours contre le jeu actuel qu’il considère comme beaucoup trop soft. Cependant, pas sûr que son dossier soit en haut de la pile se trouvant sur le bureau de Grant Hill, qui recherche visiblement un coach NBA en activité. L’expérience globale de JVG (quasiment deux décennies en NBA, plus de la moitié en tant que head coach) représente néanmoins un point fort sur son CV, et Jeff a récemment rempli quelques missions pour Team USA. En effet, il a entraîné l’équipe nationale américaine à la FIBA AmeriCup 2017 avant d’assurer les qualifications pour le Mondial 2019, tout ça avec un effectif qui était à des années-lumière de ce qu’on peut voir habituellement lors des grandes compétitions internationales.

Jay Wright

Autre assistant de Gregg Popovich lors des JO de Tokyo, mister Jay Wright. Ceux qui ne connaissent pas trop la NCAA découvrent peut-être ce nom, mais sachez que Wright est l’une des raisons principales du succès de certains jeunes joueurs NBA formés à Villanova : Mikal Bridges, Jalen Brunson, Saddiq Bey. À la tête des Wildcats depuis deux décennies, Wright s’est imposé comme l’un des meilleurs coachs universitaires (deux titres NCAA) et vient même de rentrer au Hall of Fame. Autrement dit, on ne parle pas de n’importe qui. Alors certes, il ne possède pas le statut de « Coach NBA » mais ce ne serait pas la première fois qu’un entraîneur NCAA se retrouve aux commandes de Team USA. Parfois, ça peut même être une bonne chose d’avoir quelqu’un d’extérieur à la NBA, possédant une proximité limitée avec les stars qui forment l’équipe. C’était le cas par exemple juste avant Gregg Popovich, avec le légendaire Mike Krzyzewski (Duke) qui a été à la base du renouveau de l’équipe nationale américaine après plusieurs flops. Si Jay Wright n’a pas forcément la même stature que Coach K, il possède une petite expérience avec USA Basketball qui pourrait l’aider s’il décide de postuler. Comme indiqué au-dessus, il a fait partie du staff de Pop l’été dernier ainsi que lors du Mondial chinois en 2019, tout en ayant assuré quelques missions mineures les années précédentes.

Tom Thibodeau

On termine avec Thibs, nouveau maire de New York. Après plus d’une année sans coacher, Tom Thibodeau a fait son grand retour sur le banc du côté des Knicks, qu’il a portés jusqu’en Playoffs à la surprise générale. Discipline défensive, gros collectif, intensité… pas de doute, la méthode Thibs peut toujours se montrer très efficace. De quoi séduire Grant Hill, qui souhaite forcément un coach avec de la poigne à la tête de Team USA. Champion NBA en tant qu’assistant défensif avec les Celtics du Big Three Paul Pierce – Kevin Garnett – Ray Allen, et deux fois Coach de l’Année avec Chicago et New York, Thibodeau possède un profil séduisant, surtout qu’il connaît bien Team USA. Il était sur le banc de Mike Krzyzewski lors du Mondial 2014 et des JO 2016 de Rio, avec à chaque fois une médaille d’or à la clé. « Tom est l’un des plus grands coachs de la planète. Pour être honnête, il parlait à l’équipe plus que moi » avait notamment déclaré Coach K il y a quelques années. Si Thibs est choisi par Grant Hill pour reprendre le flambeau, il faudra lui dire qu’il n’aura pas besoin de faire jouer ses stars 40 minutes par match dans les compétitions FIBA.

Autres coachs potentiels pour prendre la succession de Gregg Popovich : Nate McMillan, Monty Williams, Mike D’Antoni, Doc Rivers

Alors, vous voyez qui pour succéder à Pop en vue des prochaines échéances à venir ? L’un des cinq mecs cités ci-dessus ? Plutôt quelqu’un d’autre ? Balancez vos noms, peut-être que Grant Hill passera par là quand il devra faire son choix. 

Qui voyez-vous reprendre les rênes de Team USA ?

View Results

Loading ... Loading ...
Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top