News NBA

Kevin Love se lâche sur l’ancien boss d’USA Basketball : on en connaît deux qui ne passeront pas leurs vacances ensemble

Kevin Love

« F*ck him »

Source image : YouTube

Initialement sélectionné pour participer aux Jeux Olympiques avec Team USA, Kevin Love s’était retiré peu avant le début de la compétition car il ne s’estimait pas prêt physiquement. Une décision qui n’avait pas trop plu à l’ancien boss d’USA Basketball, Jerry Colangelo, auteur de commentaires pas très sympathiques. Tout récemment, Kevin Amour est revenu sur cet épisode et on peut dire qu’il n’a pas trop… d’amour à donner à Jerry.

La nouvelle était tombée le 16 juillet dernier. À seulement une petite semaine du début des Jeux Olympiques de Tokyo, Kevin Love avait fait le choix de renoncer à Team USA en plein milieu d’une préparation déjà très perturbée pour le groupe de Gregg Popovich. On se souvient des défaites très surprenantes contre le Nigeria et l’Australie, des problèmes de COVID qui touchaient l’équipe et le forfait de Bradley Beal. Autant dire qu’à ce moment-là, beaucoup de doutes régnaient autour de Team USA, sans compter la pression accompagnant l’équipe olympique américaine qui devait absolument effacer l’échec du Mondial 2019 et ramener l’or à la maison. Dans un tel contexte, le patron d’USA Basketball Jerry Colangelo, qui s’est depuis retiré pour laisser sa place à Grant Hill, avait lâché des propos assez virulents envers Kevin Love. Extraits.

« Je ne m’attendais pas à ce que Kevin Love joue. Je ne savais même pas ce qu’il pouvait encore apporter. Il est venu nous contacter pour dire qu’il était en forme, et qu’il nous devait ça. En se basant sur ça, on avait un joueur qui possédait une expérience internationale, qui était un superbe rebondeur par le passé et qui savait toujours shooter. Pour jouer le rôle de 12e homme, vous voyez. Mais ça n’a pas marché. Il n’était pas en forme physiquement. Il était vraiment en retard. Du coup vous passez à autre chose. »

Ouch, on peut comprendre que Kevin Love n’ait pas aimé, lui qui sortait en plus d’une nouvelle saison compliquée avec les Cavaliers avec seulement 25 matchs joués à cause notamment d’une blessure au mollet, et ses plus faibles statistiques depuis sa campagne rookie (12,2 points, 7,4 rebonds en 25 minutes, à 41% au tir). Voir le boss d’USA Basketball parler « d’erreur » et balancer publiquement des choses sur vous ainsi que sur votre condition physique, forcément ça vexe, d’autant plus pour un joueur dont la cote n’est plus très élevée en NBA compte tenu du rapport production/salaire (31 millions de dollars sur la saison à venir). Invité sur The Shop en compagnie notamment de Maverick Carter, copain et partenaire business de LeBron James, mais aussi Jadakiss et d’autres, Love s’est justement exprimé sur le sujet et il s’est lâché (via le compte Twitter d’UNINTERRUPTED).

« LeBron m’a appelé et m’a dit, ‘F*ck, il n’aurait jamais dû dire ça peu importe ce qui a été dit de chaque côté, ça se fait pas’. Ce n’était vraiment pas nécessaire. […] Il voulait protéger son héritage. Il voulait un bouc émissaire en cas de défaite, si jamais ça ne se passait pas comme prévu, et c’était le cas à ce moment-là. C’était déplacé de faire ça, à tout point de vue. Et là, je suis assis à faire le mec bien, mais honnêtement, ‘Merde quoi’. »

Y’a même un « F*ck him » qui est sorti à l’unisson. Bref, Kevin Love et Jerry Colangelo ne passeront pas leurs vacances ensemble.

Après cet épisode, l’intérieur vétéran aura sûrement à cœur de prouver qu’il est toujours capable d’apporter une contribution positive sur une saison NBA complète. Reste à voir comment ça va se passer cette année du côté de Cleveland, qui possède – on le rappelle – Jarrett Allen, Lauri Markkanen et Evan Mobley dans la raquette…

Source texte : The Shop / UNINTERRUPTED

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top