Sixers

Les Sixers espèrent toujours que Ben Simmons se pointera au training camp : tiens, quelque chose nous dit qu’ils seront déçus

Ben Simmons 11 août 2021

Voici ce que fera Ben Simmons le 28 septembre prochain.

Source image : YouTube

Plus les jours passent, plus le camp d’entraînement approche, plus on se demande comment le dossier Ben Simmons va évoluer. Alors que le Boomer et les Sixers sont en instance de divorce, la situation peine à se débloquer et les deux parties restent pour l’instant campées sur leurs positions.

Petit rappel de la situation. D’un côté, Ben Simmons ne veut plus mettre les pieds aux Sixers et semble prêt à sécher le camp d’entraînement pour forcer son départ. De l’autre, les Sixers cherchent un partenaire de trade pour obtenir la (trop) grosse contrepartie qu’ils recherchent et tant que le boss Daryl Morey n’aura pas trouvé son bonheur, Philadelphie compte sur la présence de Simmons. En cas d’absence au training camp, qui doit commencer dans une bonne semaine, les Sixers prévoient de sanctionner leur joueur via des amendes. Un scénario qui ne fait visiblement pas peur à Simmons, prêt à sacrifier un peu d’argent sur son contrat à 177 millions de dollars pour obtenir son ticket de sortie. Et puis comme l’indique Brian Windhorst d’ESPN, le joueur australien aura déjà touché la moitié de son salaire de 2021-22 le 1er octobre prochain (16,5 de ses 33 millions, car son contrat est structuré ainsi), alors ce ne sont pas ces quelques amendes qui devraient le décourager. Tout ça pour dire qu’on est dans une véritable impasse et visiblement, ce n’est pas demain qu’on va en sortir. D’après l’insider Marc Stein, la franchise de Philly veut voir Simmons au camp d’entraînement et essaye de lui faire comprendre que c’est dans l’intérêt de tout le monde, mais Ben n’a pas changé d’avis à une semaine du media day des Sixers.

Un media day qui risque donc d’être très axé sur l’absence de Ben Simmons et ça, ce n’est pas vraiment idéal pour commencer la préparation sereinement. On le sait, dans ce genre de situation où un joueur veut absolument se faire trader, ça peut vite devenir le bordel au sein de la franchise. On l’a vu par le passé avec le cas James Harden par exemple. Cependant, Daryl Morey ne veut pas se précipiter, quitte à rendre les choses inconfortables chez les Sixers pendant quelque temps. Le chef des opérations basket de Philly sait très bien que le dossier Simmons représente un tournant et il veut maximiser la contrepartie pour que son équipe puisse véritablement jouer le titre, cette saison et dans les années à venir. Le marché ne lui est pas favorable pour le moment, alors Daryl attend, en gardant toujours des exigences très élevées en matière de compensation, ce qui rend aujourd’hui tout échange quasiment impossible. Le futur transfert de Ben Simmons – et il arrivera un jour – va forcément définir le mandat de Morey, au moins en partie. Auteur de quelques gros trades lorsqu’il était aux Rockets, Daryl connaît parfaitement le business NBA, et il n’est pas du genre à se coucher en acceptant un deal peu favorable pour sa franchise juste pour sortir d’une situation complexe comme celle impliquant Ben Simmons.

On verra dans une semaine si Ben Simmons met effectivement ses menaces à exécution en séchant le camp d’entraînement de son équipe. Cela en prend en tout cas le chemin, et le dossier du Boomer devrait continuer à planer au-dessus de la franchise de Philadelphie.  

Source texte : Marc Stein

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top