Sixers

Les Sixers ne veulent rien lâcher sur le dossier Ben Simmons : on prévient, la saga de l’été n’est pas près de se terminer

Daryl Morey ne veut pas jouer le jeu de Rich Paul.

Source image : YouTube

C’est le gros dossier de l’intersaison, et pour l’instant il peine à se débloquer. On parle évidemment du cas Ben Simmons, toujours à Philadelphie malgré un divorce qui semble aujourd’hui inévitable. La grosse contrepartie demandée par les Sixers empêche pour l’instant les potentielles négociations d’aboutir, mais ce n’est pas pour autant que le boss Daryl Morey va baisser sa demande. Et malgré les « menaces » de Ben Simmons, Philly ne veut rien lâcher.  

En demandant officiellement un transfert et en affirmant qu’il ne se pointera pas au camp d’entraînement à la fin du mois, Ben Simmons a tenté de mettre un coup de pression aux Sixers histoire d’obtenir le transfert qu’il recherche. Si les deux camps sont d’accord sur le fait qu’un trade représente la meilleure chose pour la franchise comme pour le joueur, ce n’est pas pour autant que les Sixers vont échanger Simmons contre n’importe qui. On le sait, le président des opérations basket Daryl Morey recherche une grosse contrepartie pour son triple All-Star. Bah oui, pas question pour Daryl de réaliser un échange qui n’aide pas Philadelphie dans son objectif de remporter un titre à court terme. Sauf que vu la gueule du marché actuel et la faible cote de Simmons suite à ses Playoffs 2021 éclatés, il y a un gros décalage entre les envies de Morey et la réalité. Un décalage qui rend pour l’instant tout échange impossible. Et si aucun transfert n’est réalisé d’ici le début du camp d’entraînement des Sixers, il sera intéressant de voir comment la situation va évoluer à Philadelphie par rapport à Ben Simmons. Si l’on en croit Tom Moore du Bucks County Courier Times (un journal de la banlieue de Philly), les Sixers sont prêts à mettre à l’amende Simmons tant qu’il sèchera les rendez-vous avec son équipe : camp d’entraînement, présaison ect.

Traduction, Daryl Morey ne veut pas jouer selon les règles que tente d’imposer le camp Simmons. Même si la situation pourrait devenir de plus en plus inconfortable pour tout le monde, les Sixers semblent prêts à aller dans cette direction au lieu de réaliser un transfert qui ne correspond pas à leurs attentes (c’est-à-dire avec au moins un joueur calibre All-Star en échange). Morey, qui possède un joli historique en matière de gros transferts, sait qu’il ne peut pas se planter sur le dossier Simmons car on est véritablement à un tournant pour les Sixers de Joel Embiid. Avec cette stratégie, la franchise de Philly s’attend à voir Ben Simmons revenir à un moment donné dans le groupe, pour ensuite aviser en espérant que la situation s’améliore afin de trouver une ouverture. Honnêtement, on a un peu de mal à imaginer un tel scénario à l’heure de ces lignes, et on imagine que le camp Simmons – qui n’a pas l’intention d’aider les Sixers dans ce dossier – a d’autres projets également. Récemment, Brian Windhorst d’ESPN avait déclaré que Simmons était prêt à sacrifier plus d’un million de dollars en amendes (1,3 million exactement s’il décide de sécher le camp d’entraînement) pour tenter de forcer son transfert. Alors certes, pour un joueur qui va rentrer dans la deuxième année d’un contrat de 177 millions de dollars sur cinq ans, c’est pas énorme mais ça reste un million de billets verts tout de même. Cela montre à quel point le Boomer ne veut plus entendre parler de Philly…

Ben Simmons ne veut plus entendre parler des Sixers, les Sixers ne veulent pas écouter les offres ne correspondant pas à leurs attentes, c’est ce qu’on appelle être dans une belle impasse. La résolution du dossier Simmons, ce n’est donc probablement pas pour demain, et l’atmosphère risque de devenir de plus en plus lourde à Philly dans les semaines à venir…

Source texte : @TomMoorePhilly

3 Commentaires

3 Comments

  1. Kardar

    16 septembre 2021 à 23 h 10 min at 23 h 10 min

    Ce serait bien que Philadelphie arrête l’alcool à un moment et réalisent que c’est pas Michael Jordan qu’ils essayent de transférer …

    • Delesalle

      17 septembre 2021 à 9 h 55 min at 9 h 55 min

      T’as tellement raison mdr

  2. ropib

    17 septembre 2021 à 13 h 01 min at 13 h 01 min

    Je pense que les Sixers ont raison (mais par contre qu’ils ne peuvent pas se sortir indemnes de la situation pour autant). Et je pense que trader Simmons n’importe comment ne serait pas rendre service à ce dernier. Simmons doit travailler à sa carrière, il doit essayer lui aussi de trouver une solution, pour lui-même : il est difficilement gérable autant par son agent que par son équipe, mais à partir d’un moment il faut qu’il réussisse à se gérer lui-même, sinon il va finir par faire une dépression c’est tout, avec la possibilité qu’il ne s’en remette jamais tout à fait.
    Les intérêts de Simmons et des Sixers ne convergent pas, par contre Simmons se trompe en croyant qu’il n’y aucune corrélation entre les deux.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top