Timberwolves

Patrick Beverley est un habitué des Playoffs et il veut que ça dure : on lui dit qu’il joue aux Wolves ?

Playoffs Pat !

Source image : YouTube

Arrivé aux Minnesota Timberwolves au cours du mois d’août, Patrick Beverley rejoint une franchise habituée aux bas-fonds de l’Ouest après plusieurs années chez les Clippers, où il a enchaîné les campagnes de Playoffs. La postseason, il connaît bien le Pat Bev, et il a bien l’intention d’y retourner en 2022, même chez les Loups. Lol.

On connaît le personnage. On connaît surtout sa grande bouche. Patrick Beverley est un pitbull sur le terrain et il adore l’ouvrir, peu importe qui est en face. On parle quand même d’un mec qui est venu trashtalker Stephen Curry sur le parquet du Chase Center au tout début de la saison 2019-20, en lui disant – mouillez-vous bien la nuque – « les cinq dernières années étaient pour toi, les cinq prochaines sont pour moi ». On a envie de dire MDR mais ça montre bien que l’ami Patoche n’est pas du genre à se sous-estimer, bien au contraire. Il est toujours à fond, et il n’hésite pas à placer la barre très haute. Nouvel épisode hier lors de sa conférence de presse d’intronisation au sein de sa nouvelle équipe du Minnesota. Transféré des Clippers aux Grizzlies puis des Grizzlies aux Wolves durant l’été, Beverley n’a pas perdu de temps pour donner le ton chez les Loups. Le meneur a été très clair : il arrive dans sa nouvelle équipe pour apporter une « mentalité de gagnant », son expérience, son intensité, sa défense, et tout ce qu’il a appris à force d’évoluer dans des franchises ambitieuses qui participent aux Playoffs. Pat Bev, c’est neuf saisons NBA au total entre Houston et les Clippers, et huit participations aux Playoffs (il en a raté une pour cause de blessure). Les Wolves ? C’est… une pauvre qualification pour la postseason en 17 saisons (en 2018). Pas besoin d’être un génie pour comprendre ce que peut apporter un mec comme Beverley à une équipe comme Minnesota. Et quand l’ancien Clipper a été interrogé sur les objectifs des Wolves cette année, il n’y est pas allé par quatre chemins (via Jon Krawczynski de The Athletic).

« J’ai fait les Playoffs chaque année dans ma carrière et je ne m’attends pas à ce que ça change. »

Voilà qui est dit.

Bon, c’est du Pat Bev dans le texte. Mais disons qu’on a quand même un peu de mal à voir les Timberwolves s’incruster en Playoffs au sein d’une Conférence Ouest qui sera une nouvelle fois archi blindée. Oui il y a du talent (Karl-Anthony Towns, D’Angelo Russell, Malik Beasley…), oui il y a des jeunots qui vont continuer à monter en puissance (Anthony Edwards, Jaden McDaniels…), oui la fin de saison dernière fut encourageante sous les ordres du nouveau coach Chris Finch (bilan de 10-9 sur les 19 derniers matchs). Donc oui, il y a de quoi espérer des progrès pour 2021-22, surtout si l’infirmerie est moins fréquentée que la saison passée. Sauf que dans le Wild Wild West, on a quand même de sacrés poids lourds ainsi qu’un certain nombre d’équipes bien décidées à se faire une place dans le Top 8 : Lakers, Clippers, Suns, Jazz, Nuggets, Mavericks, Blazers, Warriors… rien qu’avec ça on a déjà huit équipes. Et on n’a pas cité les Grizzlies, en Playoffs l’an dernier, ni les Pelicans voire les Kings. Vous l’avez compris, la concurrence est hardcore et ça paraît difficile aujourd’hui d’imaginer les Loups retrouver le goût des Playoffs, sauf si un certain… Ben Simmons débarque en ville, ce qui pourrait changer l’équation.

Avec le retour du play-in tournament cette saison, peut-être que les Wolves trouveront une petite ouverture pour tenter de s’incruster dans le Top 8. C’est en tout cas l’objectif affiché par Pat Beverley from Day One, même si on a du mal à y croire. Cependant, si les Playoffs paraissent encore un peu loin pour Minnesota, les Loups ont clairement besoin d’un mec comme Pat Bev pour changer les mentalités dans cette franchise. Et ça, on ne peut pas lui enlever.

Source texte : The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top