Los Angeles Clippers

On sait ce que Patrick Beverley a dit à Stephen Curry, et c’est fabuleux : « Tu avais les cinq dernières années, les cinq prochaines sont pour moi »

Patrick Beverley a beaucoup parlé lors du dernier Warriors – Clippers, notamment avec Stephen Curry. Le résultat ? Savoureux.

Source image : YouTube

Pitbull des Clippers et grande gueule dans l’âme, Patrick Beverley est un personnage passionnant, le genre de mec qui adore foutre le bordel sur un terrain de basket. Face aux Warriors il y a quelques jours, il a profité du blowout de son équipe pour balancer quelques punchlines. On l’a vu notamment en grande discussion avec Stephen Curry, et on sait maintenant ce qui est sorti de sa bouche. Ça vaut le détour.

La scène s’est déroulée à la fin du deuxième quart-temps, lors du premier match des Warriors dans leur Chase Center flambant neuf. Les Clippers menaient plutôt tranquillement 62-50 et comme vous pouvez l’imaginer, Patrick Beverley était chaud comme la braise. Après avoir poussé Stephen Curry à la faute en défense, Patoche a décidé de dire quelques mots au sniper juste devant le banc de Los Angeles. On a vu Pat Bev ouvrir sa bouche, sans s’arrêter. Il avait l’air possédé. À côté de lui, Steph a commencé à se marrer et on se demandait tous à ce moment-là ce que les deux protagonistes pouvaient bien se dire. On se doutait que ça ne parlait pas météo mais avec une tête brûlée comme Beverley, bonne chance pour deviner ce qui peut sortir de sa grande gueule. Heureusement, grâce à Sean Deveney de Heavy.com, on connaît désormais la nature des propos du meneur des Clippers. Attention, c’est épique.

« Tu avais les cinq dernières années. Les cinq prochaines sont pour moi. »

Du Pat Bev dans le texte. Beverley fait évidemment référence à la domination de Stephen Curry depuis son premier titre de MVP. Depuis la saison 2014-15, le Splash Bro a été nommé deux fois meilleur joueur de la saison régulière, dont une fois à l’unanimité, il a enchaîné les records du parking, et il a surtout connu le succès collectif avec une équipe des Warriors all-time. Cinq participations consécutives aux Finales NBA, trois bagouzes remportées, une campagne à 73 victoires, bonjour la domination. Que ce soit sur le plan individuel ou collectif, difficile de faire mieux, et puis faut dire aussi que Steph a tout simplement transformé le jeu. Cette déclaration de Patoche, c’est une manière de dire que son règne avec Golden State est maintenant terminé, et que le futur appartient désormais à Beverley et aux Clippers, qui font partie des grands favoris pour le titre aujourd’hui. Face au trashtalking du pitbull de Los Angeles, Steph a répondu de manière simple mais efficace, le tout avec le sourire.

« Tu n’as pas 31 ans ? »

Bien envoyé Steph ! Curry et Beverley possèdent effectivement le même âge et habituellement, ce n’est pas après la trentaine qu’un joueur atteint son prime. De toute manière, on sait tous que Patoche n’arrivera jamais à dominer le jeu comme a pu le faire le numéro 30 des Warriors ces dernières années. Le meneur des Clippers est un excellent role player, une référence défensive et le genre de mec qu’on adore avoir dans son équipe, mais il n’est pas dans la même dimension que Curry. Là, on a juste du Pat Bev qui fait du Pat Bev, en mélangeant trashtalking et troll. Et c’est pour ça qu’on l’aime.

La saison vient à peine de débuter, et Patrick Beverley est déjà déchaîné. Après l’épisode des derniers Playoffs, la grande gueule des Clippers avait visiblement entouré en rouge sa confrontation face aux Warriors de Stephen Curry. Pour notre plus grand bonheur. 

Source texte : heavy.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top