International

O.J. Mayo va poursuivre sa carrière en Russie : gros duo en perspective avec Mario Hezonja, l’EuroLeague n’est pas prête

O.J Mayo

Tiens tiens, regardez qui voilà !

Source image : YouTube

On en parlait samedi dans l’article consacré à la légende Jimmer Fredette : O.J. Mayo, troisième choix de la Draft NBA 2008, va continuer son tour du monde en Russie, du côté de Kazan plus exactement. Il rejoint ainsi une autre légende, Mario Hezonja, et goûtera même à l’EuroLeague en 2021-22. 

La nouvelle a été confirmée par l’UNICS Kazan sur Twitter ce matin : O.J. Mayo va découvrir la VTB League cette saison ainsi que la crème du basket européen, puisque le club russe est qualifié pour la prochaine édition de l’EuroLeague grâce à sa finale d’EuroCoupe disputée (et perdue contre Monaco) à la fin du mois d’avril 2021. Dégagé de la NBA en 2016 pour violation du programme anti-drogue de la Ligue (suspension de deux saisons), O.J. n’a jamais remis les pieds sur les parquets professionnels US depuis, bien qu’il fut éligible pour une réintégration lors de la saison 2018-19. Il a plutôt fait un petit tour du monde, lui qui est allé jouer à Porto Rico, Taïwan et puis en Chine histoire de se faire plaisir un peu. Connaissant le talent offensif du bonhomme, c’est sans surprise qu’il s’est amusé en CBA sous le maillot des Liaoning Flying Leopards, tournant à 22 points de moyenne en 66 matchs au total entre juin 2020 et mai 2021, dont 28 en quinze rencontres lors de sa première saison. À 33 ans, il a forcément encore quelques restes intéressants. N’oublions pas quand même qu’il plantait pas moins de 20 pions par soir en NBA durant ses jeunes années à Memphis, avant de progressivement décliner (après Memphis, il est passé par Dallas et enfin Milwaukee) jusqu’à cette suspension fatale à l’été 2016. Quelques mois avant cette sanction, Mayo avait été victime d’une fracture de la cheville en tombant dans les escaliers chez lui. Vraiment triste comme fin pour une carrière NBA, surtout vu son talent.

Pour un joueur qui a passé ces dernières saisons dans des championnats – il faut bien le dire – un peu claqués en termes de niveau, c’est désormais une belle opportunité qui s’offre à O.J. Mayo, qui aura à cœur de rappeler à tout le monde pourquoi il fut un jour surnommé « The Next LeBron ». Alors évidemment, il ne faut pas s’attendre à des miracles et il ne répondra jamais aux nombreux espoirs placés en lui quand il était un jeune phénomène au lycée dans l’Ohio ou à l’université d’USC. Cependant, le fait de pouvoir revenir au haut niveau, ça remettra un peu la lumière sur cet arrière qui n’a pas eu une carrière à la hauteur de son talent. La preuve encore une fois que le talent ne fait pas tout, mais s’il pouvait conclure sa carrière de manière respectable en ayant un vrai impact sur les parquets européens et surtout en EuroLeague, franchement on ne dit pas non. Et puis bon honnêtement, comment ne pas être hypé par un duo O.J. Mayo – Mario Hezonja ?! Mayo & Mario, Mario & Mayo, franchement ça ne peut qu’être mythique non ?

O.J. Mayo en EuroLeague, on ne s’y attendait pas vraiment mais on prend. On ne dit pas que ça va représenter un tremplin pour un futur retour en NBA, mais ça montre au moins que l’ancien troisième choix de la Draft 2008 prend encore le basket sérieusement. 

Source texte : Twitter BC UNICS Kazan

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top