Jeux Olympiques

Kevin Durant veut honorer Kobe Bryant avec Team USA : ramener l’or et marcher sur la concurrence, y’a pas meilleur hommage

Mission rédemption.

Source image : YouTube

Après un Mondial 2019 bien foiré en Chine, Team USA aura pour mission de remettre les points sur les i à Tokyo durant les Jeux Olympiques. L’objectif est clair pour Kevin Durant et ses copains : remporter l’or, montrer qui est le patron, et par la même occasion rendre hommage au regretté Kobe Bryant.

Champion olympique à deux reprises et membre de Team USA lors des deux dernières éditions à Londres et Rio, Kevin Durant a porté les couleurs de l’équipe nationale US en 2012 avec Kobe Bryant, qui disputait alors ses derniers JO après ceux de 2008 avec la fameuse Redeem Team. Une équipe dans laquelle KD avait d’ailleurs failli se retrouver également avant de se faire brutalement couper, mais il a ensuite rapidement eu sa chance et pour un jeune joueur comme lui à l’époque, côtoyer Kobe était forcément une expérience à part. Lors de sa conférence de presse vendredi après l’entraînement de Team USA à Las Vegas, Durant a été interrogé justement sur l’impact de la légende des Lakers et ce que le Black Mamba représente pour le groupe actuel (via CLNS Media).

« On a tous regardé Kobe quand on était gamin. De son vivant et quand il jouait, il nous a transmis son ADN. Il nous a appris le jeu, il nous a transmis son éthique de travail. […] Maintenant qu’il n’est plus là, on a tous envie d’honorer ses enseignements en jouant avec cette passion et cette énergie à chaque action. Les gars qui possédaient une relation proche avec lui savent comment il aurait abordé les choses chaque jour, surtout avec Team USA. Il prenait vraiment à cœur le fait d’être un membre de ce groupe et de cette équipe, et on se nourrit de cette énergie. Kobe apportait toujours cela. Il signifie beaucoup pour tout le monde ici. Il nous manque, car il serait là à nous encourager.

Nous avons tellement de disciples de Kobe ici, qui ont appris de lui depuis tellement longtemps et qui possédaient une relation avec lui. Nous voulons gagner l’or comme il a pu le faire. »

Un peu à l’image des Lakers champions en 2020, les membres de Team USA gardent Kobe Bryant dans un coin de leur tête et veulent remporter le titre suprême en son honneur. C’est la première compétition olympique depuis la tragédie de janvier 2020 et s’il y a bien un moment pour réaffirmer la suprématie américaine sur le basket mondial, c’est maintenant. En 2008, la mission était similaire pour la bande à Kobe après trois échecs consécutifs lors des compétitions internationales, à Team USA version 2021 de marcher sur la concurrence comme les anciens ont pu le faire à Pékin.

Actuellement à Las Vegas pour leur camp d’entraînement, les hommes de Gregg Popovich vont disputer leur premier match de prépa ce samedi contre le Nigeria dans le Nevada. Selon ESPN, Team USA a fait appel à plusieurs membres de la Select Team – pas mal décimée – pour participer aux rencontres à venir étant donné que Devin Booker, Khris Middleton et Jrue Holiday – qui font partie des sélectionnés pour les JO – disputent actuellement les Finales NBA. Du coup, on verra peut-être du Keldon Johnson, du Saddiq Bey et du Darius Garland, trois candidats pouvant potentiellement prendre la place de Booker, Middleton ou Holiday en cas d’absence de dernière minute. Enfin, parmi les autres joueurs appelés par Team USA pour les matchs de prépa : John Jenkins, Josh Magette, Dakota Mathias et Cam Reynolds. Bref, de vraies légendes (non).

Mission rédemption pour Team USA à Tokyo. Les Américains ont sorti la grosse armada et savent qu’ils jouent pour bien plus que simplement la médaille d’or. Voilà qui promet…

Source texte : conférence de presse Team USA, via CLNS Media / ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top