Suns

Monty Williams élu Coach de l’Année par ses pairs : distinction logique avant de laisser le vrai award à Quin Snyder ou Thibs ?

Monty Williams

Mé-ri-té !

Source image : Youtube, NBA on TNT

Monty Williams a été adoubé par ses collègues mardi selon ESPN, succédant à Billy Donovan et Mike Budenholzer pour le titre de NBCA Coach of the Year. Un titre mérité pour l’entraîneur des Suns, qui a aidé son équipe de Phoenix à retrouver les hauteurs de la Conférence Ouest après des années de vaches maigres. 

Emmenant les Suns vers des sommets de saison régulière plus connus depuis 2010, Williams – en bon bâtisseur – peut se targuer d’avoir transformé un cancre en premier de la classe ou presque. Le passage de témoin avec Igor Kokoškov semble désormais bien loin, Williams récupérant alors une équipe évoluant dans les bas-fonds de la Conférence Ouest avec un bilan désastreux (19 victoires – 63 défaites). Les premières bases ont été posées la saison dernière par le tacticien : Devin Booker qui continue de grandir, Ricky Rubio en meneur gestionnaire qui exécute parfaitement les systèmes de son coach, l’émergence de Mikal Bridges… bref une campagne encourageante ponctuée par un bilan parfait dans la bulle de Mickey (34-39 au total), symbole de la progression sous Monty Williams. À l’intersaison 2020, les Suns tentent un nouveau coup en allant chercher Chris Paul. Le coach et CP3 se connaissent bien depuis leur collaboration chez les Hornets il y a une décennie. Une vraie alchimie existe entre les deux hommes, et ça s’est vraiment vu cette saison avec un CP3 en mode Point God aux manettes et une équipe qui décolle véritablement jusqu’à chercher la deuxième place de l’Ouest avec un superbe bilan de 51 victoires pour 21 défaites.

Si l’arrivée de CP3 aux côtés de Devin Booker, Deandre Ayton et Cie sonne comme la véritable raison de la progression des Suns, Monty Williams a su trouver la bonne formule pour faire fonctionner tout ça des deux côtés du terrain. Mikal Bridges est officiellement devenu le cauchemar des attaquants adverses et l’arrivée d’un Jae Crowder est venu asseoir le véritable potentiel en défense extérieure de l’équipe. Phoenix, avec Chris Paul en première ligne, s’est découvert un jeu posé et plutôt léché, exécutant parfaitement les bons systèmes du coach. Mais là où les Suns ont peut-être dépassé leur plafond, c’est sûrement dans l’utilisation et l’implication de role players qu’on n’avait pas vu venir. Cameron Payne et Jevon Carter comme alternatives sur le banc au playmaking de Chris Paul, franchement fallait la sortir sans trembler du menton celle-là. L’implication de joueurs comme E’Twaun Moore ou Langston Galloway au sein de la second unit fut intéressante, et le rôle de Cameron Johnson en tant que sniper a permis à l’équipe d’avoir un bon spacing. Phoenix a su chercher des victoires de prestige cette saison (Jazz, Clippers, Bucks, Sixers…) mais a surtout lâché peu de matchs face aux petits calibres. Clairement, la transformation en deux saisons fut radicale, et Monty Williams est l’un des grands artisans de cette dernière. Et même si Quin Snyder et Tom Thibodeau ont peut-être un écho médiatique plus important pour gagner le véritable COY, Sam Amick de The Athletic estime que Monty a toutes ses chances pour remporter également le « vrai » trophée.

« Je serais très surpris que Monty Williams ne gagne pas le Coach de l’Année, mais j’ai été surpris plusieurs fois par le passé. Il a, en tout cas, mon vote. Avec Thibodeau en deuxième et Snyder en troisième ».  

C’est une belle récompense pour celui qui a vécu des moments très durs après le décès de sa femme il y a quelques années. Le bâtisseur devra désormais transformer l’essai en gagnant sa série contre le vainqueur du match de ce soir opposant les Lakers aux Warriors. Et même si le chemin est semé d’embûches, Williams aura quoi qu’il arrive fait le bonheur des Suns avec cette belle saison 2020-21.

Source texte : ESPN / The Athletic 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top