Jazz

Rien de cassé pour Donovan Mitchell : seulement quelques matchs d’absence à prévoir, on respire mieux dans l’Utah

Donovan Mitchell 13 mars 2021

Ouf !

Source image : NBA League Pass

Après la blessure à la cheville de Donovan Mitchell hier soir, on attendait avec impatience les résultats de l’IRM. Et heureusement, les premières nouvelles – qui étaient rassurantes – ont été confirmées ce samedi, pour le plus grand soulagement des fans du Jazz.

C’est Adrian Wojnarowski d’ESPN qui est venu rassurer définitivement les Mormons. Selon le Woj, la cheville de Donovan Mitchell n’a subi aucun dommage structurel, autrement dit on a évité toute blessure grave. Et ça, c’était pas gagné quand on se souvient des images, avec un Donovan soutenu par ses coéquipiers pour quitter le terrain. Cependant, même si Mitchell a évité le pire, il sera tout de même absent pendant plusieurs rencontres selon l’insider. Combien ? Aucun chiffre n’a été donné mais on imagine qu’il va rater la majorité des matchs de la fin du mois d’avril. Le Jazz a sept rencontres au programme lors de la quinzaine à venir : une double confrontation face aux Lakers, un match contre les Rockets, deux contre les Wolves, avant de se déplacer à Sacramento puis Phoenix. Çaaaaaaa va, le calendrier aurait pu être plus corsé que ça, même si six de ces sept matchs sont en déplacement. Niveau classement, Utah possède toujours le meilleur bilan de toute la NBA avec 42 victoires pour 14 défaites mais les Suns, deuxièmes de l’Ouest, n’ont qu’un match et demi de retard. Utah devra donc assurer un minimum sans Donovan pour conserver l’avantage du terrain en vue des Playoffs et vu comment l’arrière tournait avant sa blessure, on peut dire qu’il a bien été coupé dans son élan.

Les copains de Donovan Mitchell devront donc step-up pour compenser au mieux son absence, en particulier en attaque. Les Bogdan Bogdanovic, Jordan Clarkson, Mike Conley ou encore Joe Ingles, c’est à vous de jouer les gars. On ne se fait pas trop de soucis pour Utah, assez solide collectivement et sur le plan défensif pour survivre sans Spida. Ce sera surtout l’occasion pour Quin Snyder d’évaluer son équipe sans la présence du leader offensif, qui avait pris beaucoup de place ces derniers temps (40 points de moyenne entre le 7 et le 12 avril, avec presque 31 shoots par soir et un bilan de deux victoires pour deux défaites). Cela peut être un mal pour un bien en vue des Playoffs, où il faudra que l’ensemble de l’attaque tourne bien collectivement pour espérer aller le plus loin possible.

Rien de cassé pour Donovan Mitchell, on reste sur une simple entorse de la cheville. C’est la meilleure nouvelle possible pour le Jazz, qui a sans doute cru au pire pendant quelques instants. Allez Spida, on se remet bien et on revient en bombe à l’approche des Playoffs.

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top