Los Angeles Clippers

Plus rien n’arrête les Clippers : sept victoires d’affilée, une équipe qui tourne bien, et si cette année était enfin la bonne ?

couv clippers 21 avril 2021

Quand tu vois que ton équipe vient d’enchaîner sept victoires.

Source image : NBA League Pass

S’il y a bien une équipe qui assure en ce moment, ce sont les Clippers. Les hommes de Tyronn Lue sont en grande forme après avoir montré des carences au niveau de la régularité depuis le début de saison. Avec leur victoire contre les Pistons la nuit dernière, ils viennent d’enchaîner un septième succès d’affilée, soit la meilleure série de la Ligue actuellement.

Il y a une semaine, on vous parlait de l’arrivée de Rajon Rondo qui a permis d’apporter du leadership au vestiaire des Clippers. Depuis, l’autre franchise de Los Angeles n’a toujours pas perdu. Aujourd’hui, les Clippers sont tout simplement l’équipe la plus en forme de la NBA. À la tête de celle-ci, on retrouve bien évidemment Paul George, élu joueur de la semaine avec une moyenne de presque 34 points par match durant cette période et une réussite au shoot de 56,5%. En un mot : monstrueux. Malgré un bobo à l’orteil, qui l’a notamment tenu éloigné des parquets pendant plus d’une dizaine de jours en février, il a réussi à retrouver son top niveau grâce à un gros travail sur lui-même.

« Avec cette blessure, c’est comme si je me trouvais une excuse. Mais j’ai mis les choses en perspective… si je dois jouer, alors je joue sans être limité. Grâce à cette mentalité, j’ai pu me libérer. »

– Paul George

Derrière la star au centre des attentions, il faut mettre en lumière tout le reste de l’équipe qui répond présent également. Luke Kennard connaît des soirs où il justifie enfin son contrat. Avec son 47% au shoot cette saison dont 46% de loin, il se distingue comme une option de choix lorsqu’il est démarqué et peut aussi jouer le rôle du playmaker. Auteur d’un très gros match hier contre son ancienne équipe, Reggie Jackson fait partie de ces joueurs des Clips qui tournent bien. Il sait step-up notamment en l’absence des deux superstars de l’équipe – George et Kawhi Leonard – comme hier face aux Pistons. Parmi les arrières, mentionnons aussi le jeune Terance Mann, qui mine de rien apporte une belle production et de l’énergie en sortie de banc (11,3 points en 25 minutes à 52,3% au tir dont 46,4% du parking). Enfin, on retrouve à la mène un Rajon Rondo qui a redonné de l’énergie à cette équipe. Amovible, intelligent, il offre des solutions pour tous ses partenaires et fluidifie l’attaque de son équipe. Depuis qu’il porte le maillot des Clips, l’équipe compte tout simplement un bilan parfait de six victoires pour zéro défaite (oui, c’est bien six et non sept comme l’indique le tweet ci-dessous, qui n’a pas pris en compte son absence lors du match contre Houston). En somme, une influence qui n’est pas négligeable. Il a déjà fait oublier le départ de Lou Williams, alors que ce dernier était le remplaçant de luxe par excellence.

Au niveau du frontcourt, on retrouve notamment un Ivica Zubac de plus en plus solide dans la raquette. Le Croate a déjà prouvé par le passé qu’il avait le niveau d’un pivot de qualité et maintenant, il confirme son talent dans une équipe qui gagne, l’occasion pour lui de mieux prouver sa valeur sur le terrain. La nuit dernière, il a réalisé un gros double-double (18 points, 13 rebonds), qui représente l’une de ses meilleures performances de la saison. Autre force, celle de notre Nicolas Batum national, plus que jamais dans son style, avec un apport statistique peu fourni mais il sait toujours se rendre utile pour créer le mouvement en attaque et maintenir une certaine présence défensive. Nico s’est même transformé en protecteur d’arceau face aux Pacers il y a quelques jours avec… cinq contres au compteur. À tout cela, on ajoute la présence de Marcus Morris, qui apporte sa contribution offensive notamment quand les stars ne sont pas là (22 points face aux Pacers, 33 contre les Pistons il y a quelques jours) et capable de défendre de l’autre côté du terrain. La petite contribution de Patrick Patterson a également fait du bien à cette équipe. Après de longues périodes d’absence cette saison, ce bon vieux Pat Pat est encore là pour stretch et rentrer quelques tirs à distance.

Une star qui cartonne, des titulaires réguliers et des role players qui font le boulot, il y a vraiment tous les ingrédients dans cette équipe pour réaliser une fin de saison de feu. Et dans tout ça, on en oublierait presque l’absence de Kawhi Leonard. Touché au pied droit, sa mise à l’écart n’empêche pas l’équipe de tourner et d’enchaîner les performances. Cela fait désormais trois matchs que les Clips enchaînent sans Leonard et remportent tout de même la mise, alors que Serge Ibaka et Pat Beverley sont eux aussi à l’infirmerie. Bref, rien n’arrête les Clippers, qu’il y ait Paul George ou Patrick Patterson sur le parquet, et ça c’est magique.

Un Paul George retrouvé, un Rajon Rondo qui n’aurait pas pu trouver meilleure destination pour relancer sa saison et une équipe qui arrive à performer en l’absence de Kawhi Leonard… En ce moment, c’est la vie en rose du côté des Clips. Aujourd’hui, les Angelinos ont une belle petite avance sur les Nuggets, leur permettant de garder leur troisième place à l’Ouest, et de rester en course pour la seconde, gardée par les Suns. Maintenant, reste à savoir jusqu’à quand va durer cette belle dynamique.

Source texte : ESPN / StatMuse / Basketball-Reference 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top