News NBA

Point COVID du jour : 0 cas détecté lors des derniers tests et un calendrier qui tient, pourvu que ça dure

COVID 19 laver mains

Zéro !

Source image : YouTube/Le Monde

Nouveau point hebdomadaire sur la situation sanitaire en NBA, où les chiffres concernant le COVID sont plutôt rassurants. Après les derniers tests effectués, aucun cas positif n’a été détecté, un chiffre qui va de pair avec le nombre de matchs reportés qui est aujourd’hui quasiment nul. 

SURPRISE. Sur les 488 tests effectués depuis le 7 avril dernier, aucun cas positif n’a été révélé selon The Athletic. On a envie de dire heureusement, entre le programme de vaccination déployé par la NBA, qui a vu six franchises vacciner l’ensemble de leurs joueurs et de leurs staffs, et les restrictions très contraignantes de déplacement que doivent respecter tous les joueurs, vaccinés ou non. Et on peut ajouter à cela les mesures de quarantaine à respecter pour tout joueur venant d’intégrer une nouvelle équipe. Mais en tout cas, quand on se réfère aux chiffres, les choses ont l’air de faire effet, et c’est tant mieux pour le bon déroulement du spectacle. En effet, on peut constater que le nombre de reports de matchs pour des raisons sanitaires a fortement diminué ces dernières semaines. Souvenez-vous du début de saison où le calendrier des matchs était sans cesse perturbé par des reports de rencontres liés à des cas de COVID. Il faut en effet remonter au 28 février dernier pour assister à un report par la NBA en raison du virus. C’était un certain Bulls – Raptors.

Malgré cela, tout n’est pas sans conséquence. Comme on le sait, le COVID, comme d’autres virus, agit différemment d’un corps à un autre, et certains en gardent des séquelles après un retour « à la normale ». C’est le cas par exemple de Jayson Tatum. Diagnostiqué positif au coronavirus il y a plus de trois mois maintenant, il avait déclaré après sa guérison qu’il ressentait encore les effets du virus sur lui. Très contraignant lorsqu’on doit mettre ses capacités physiques à l’épreuve tous les soirs. D’autres joueurs avaient vécu un phénomène similaire, notamment Karl-Anthony Towns. Mercredi, après sa grande performance contre Portland qui a permis la victoire de ses Celtics, Tatum a avoué en interview d’après-match qu’il utilisait un inhalateur avant chaque rencontre depuis son retour sur les parquets (via ESPN).

« Je ne suis pas encore à 100%, mais presque. C’est un processus qui prend du temps. J’utilise un inhalateur avant les matchs depuis que j’ai été testé positif. Cela m’aide et ça m’ouvre les poumons. C’est une première pour moi, c’est quelque chose de différent. Je me sens beaucoup mieux qu’il y a un mois. »

Un témoignage qui permet de rappeler que les joueurs ne sont pas à l’abri des effets du COVID malgré leur bonne santé physique. En tout cas, les chiffres sont plutôt positifs dans la planète NBA, et on espère que ça va continuer comme ça.

Source texte : The Athletic / ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top