Celtics

Jayson Tatum a révélé qu’il ressentait encore les effets du COVID : diantre, on n’est pas au bout de nos surprises avec ce virus

Renaud 11 novembre 2020

Connard de virus.

Source image : YouTube

De nombreux joueurs ont contracté le COVID-19 depuis le début de la saison et certains commencent à s’ouvrir sur cette expérience, qui parfois continue d’avoir un effet négatif sur leur santé. C’est le cas de la star des Celtics Jayson Tatum qui, un mois après avoir contracté le virus, a révélé qu’il en ressentait encore les conséquences sur sa respiration.

Cela va faire un mois que Jayson Tatum a été testé positif au COVID et selon le concerné il sent toujours les effets de ce virus, particulièrement au niveau de sa respiration. Les effets à long terme du COVID-19 ne sont pas encore totalement connus et plusieurs joueurs ont ainsi partagé leur expérience. C’est le cas de Russell Westbrook par exemple, qui avait révélé que le COVID l’avait beaucoup handicapé dans sa préparation pour la reprise de la NBA en juillet et c’est vrai que sur le terrain, le Brodie n’avait pas l’air dans la forme qu’on lui connaissait d’habitude. De même pour Karl-Anthony Towns qui, diagnostiqué le 15 janvier 2021, ne rejouera plus avant le… 10 février, soit une absence de presque un mois et treize rencontres manquées. KAT avait lui aussi déclaré que ses signes vitaux n’étaient pas rassurants quand il a contracté le COVID, ceci dû à une génétique qui fait de lui une personne “à risque”. Une longue absence pour le pivot de Minnesota qui a finalement et heureusement gagné cette foutue bataille. Jimmy Butler, lui aussi victime du Coronavirus cette saison, est revenu de sa période de quarantaine d’une vingtaine de jours bien amaigri. Tatum a lui révélé pour ESPN qu’il ressent toujours certains effet du virus sur son corps et que cela impacte évidemment ses performances :

« J’ai l’impression que ça joue avec ta respiration. Dans certains matchs, je n’irai pas jusqu’à dire que je galérais à respirer mais genre, j’étais fatigué beaucoup plus vite que normalement. Juste courir d’un côté du terrain à l’autre et ne plus avoir de souffle ou être fatigué beaucoup plus rapidement. J’ai remarqué ça depuis que j’ai eu le COVID. »

Un problème de respiration donc pour la star des Celtics et qui sévirait toujours, même un mois après avoir été testé positif. Sur le plan statistique, Tatum tournait à 26,9 points de moyenne dans sa période pre-COVID. Aujourd’hui on est plutôt sur du 24,5 points en onze rencontres soit une légère différence, mais rien de quoi faire sauter au plafond. C’est surtout au tir que Tatum est en légère difficulté depuis quelques temps car s’il n’a jamais shooté en dessous des 40% avant son absence, voilà le quatrième match hier, en cinq rencontres, lors duquel il tire en dessous des 40% dont une sortie très compliquée dimanche à Washington. Est-ce que cela est dû à cette fatigue supplémentaire qu’il ressent depuis son retour ? Une chose est sûre, les résultats collectifs sont en berne depuis le retour de Tatum : sept défaites sur les onze rencontres jouées et une équipe qui interroge depuis quelque temps. Plus étonnant, les minutes de Tatum ont augmenté depuis son retour puisqu’il en joue 36 par soir au lieu des 34,6 minutes du début de saison. Mais selon le concerné, lui et son coach Brad Stevens ont eu plusieurs discussions par rapport à ses difficultés et son temps de jeu :

« C’est quelque chose dont on parle avec le coach. Ce n’est pas comme si je le ressentais pendant chaque rencontre. C’est pendant certains moments d’un match où ma respiration va être un peu en-deçà. J’en ai parlé avec le staff médical et le coaching staff. Ça va de mieux en mieux évidemment depuis le premier match où j’ai rejoué. Je pense juste que c’est un long processus. J’en ai parlé avec d’autres joueurs qui l’ont eu [ndlr. : le COVID] et ils m’ont dit qu’ils ont ressenti la même chose et que ça s’améliore avec le temps. Mais quand on joue beaucoup comme ça, j’imagine que ça prend un peu plus de temps que prévu. »

Malgré ses difficultés actuelles, Jayson Tatum peut au moins se dire que les Celtics ont retrouvé le goût de la victoire cette nuit face aux Nuggets. C’est déjà ça de pris, et on espère qu’il pourra vite retrouver son vrai niveau. 

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top