Nets

Alize Johnson gagne définitivement sa place aux Nets : contrat garanti, ça va faire des jaloux chez les agents-libres

Alize Johnson

Bientôt un Big 4 aux Nets ?

Source image : Twitter @Nets

Arrivé il y a trois semaines aux Nets, après une saison de malade en G League, Alize Johnson n’a pas eu besoin de temps de réadaptation en NBA. L’ailier a tout de suite enchainé les bonnes perf’ sous les ordres de Steve Nash et vient logiquement de signer un contrat garanti sur plusieurs années à Brooklyn.

Après la formation de son Big 3 et les signatures successives de Blake Griffin et de LaMarcus Aldridge, les Nets n’en finissent plus avec leur recrutement scandaleux. Les co-leaders de la Conférence Est viennent en effet d’offrir un contrat garanti à Alize Johnson. L’ancien ailier des Raptors 905 venait d’enchaîner un deuxième two-way contract dans l’effectif de Steve Nash et une signature définitive semblait incontournable au vu de son rendement en sortie de banc. Il avait déjà fait des éclats lors de son tout premier match, il y a trois semaines, avec une sortie à 23 points et 15 rebonds contre le Jazz. Aujourd’hui, il cumule 7,8 points par match pour 5,8 rebonds en 13 minutes par match, des stats à mettre en relief puisqu’il n’a joué que 14 secondes contre les Bulls par exemple. Drafté en 2018 par les Pacers en 50è position, Alize Johnson a largement convaincu le staff des Nets. L’ailier de 24 ans semble bien plus mature que lors de son arrivée dans la NBA. Ses aventures en G League lui ont permis de se roder et les Nets tiennent une bonne alternative sur les postes 3 et 4. Avec les arrivés des deux All-Stars à l’intérieur et le retour de Kevin Durant, le produit de Missouri State devrait néanmoins voir baisser un peu son temps de jeu, sans toutefois perdre complètement sa place dans la rotation comme le prouve la signature de ce contrat garanti.

Ces derniers jours, on a eu droit à d’autres petites signatures en NBA. Shams Charania et Adrian Wojnarowski y sont allés de leurs petits scoops tout au long du week-end. Yogi Ferrell, qui venait de finir son aventure avec les Cavaliers, rejoint les Clippers qui auront une solution de rechange suite à la longue absence annoncée de Patrick Beverley. Le Canadien Khem Birch, dont la belle aventure de trois ans à Orlando vient de prendre fin, complète maintenant le banc des Raptors, où Pat McCaw vient d’être coupé. Toronto/Tampa Bay accueille également Freddie Gillepsie, pivot du Hustle de Memphis en G League. Le Tennessee, c’est justement la destination de Tim Frazier, nouveau meneur des Grizzlies. Le Magic de son côté enregistre les arrivées de Donta Hall, Robert Franks et Devin Cannady, MVP des Finales de la dernière saison de G League. Le Thunder a libéré Darius Miller pour accueillir Gabriel Deck en provenance du Real Madrid. Pour notre plus grand plaisir, Gary Payton II revient en NBA et signe un two-way contract chez les Warriors. Le vétéran Anthony Tolliver termine sa longue période d’agent-libre en rejoignant les Sixers. Autre revenant, Rondae Hollis-Jefferson va à Portland. Les Nuggets ont fait du ménage en libérant Gary Clark et Greg Witthington, faisant ainsi de la place pour accueillir Shaq Harrison. Enfin, le champion NBA 2018, Jordan Bell, signe aux Wizards qui ont dit au revoir à Jerome Robinson.

Encore beaucoup de mouvements dans les différents effectifs de la NBA. Entre équipes en reconstructions et contenders en plein renforcement pour la postseason, chacun part à la chasse aux agents-libres, tout en sortant sa plus belle paire de ciseaux pour couper ses joueurs en fin de cycle.

Source texte : NBA.com / Nothing But Nets / The Athletic / ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top