Pelicans

Longue absence à prévoir pour Josh Hart : rupture d’un ligament du pouce, ça va être compliqué de manger son pop-corn comme ça

Coup dur…

Source image : YouTube

L’infirmerie est bien remplie chez les Pelicans. En plus de Zion Williamson, Brandon Ingram et Lonzo Ball, on a aussi Josh Hart. Et visiblement, ce dernier va y rester un petit moment car les derniers résultats ont révélé une rupture d’un ligament dans son pouce droit. 

Pour ceux qui kiffent l’anatomie, on parle précisément du ligament latéral ulnaire, souvent touché quand on parle de blessure au pouce. Là, si l’on en croit Andrew Lopez d’ESPN, Josh Hart a été victime d’une déchirure, qui vient tout juste d’être révélée lors d’une IRM. Résultat, l’extérieur des Pelicans devrait rester sur la touche pendant pas mal de temps. L’insider n’a pas précisé la durée de son absence mais on a fait nos petites recherches sur Docteur Google et visiblement, une telle blessure pourrait provoquer une absence de plusieurs mois en cas d’opération. Aucune précision n’a cependant été donnée concernant un potentiel passage sur le billard pour l’instant. Sans opération, on serait plus sur une absence de cinq semaines environ. Tout cela reste évidemment à confirmer. En attendant, on enlève notre blouse de médecin du dimanche pour reparler de ce qu’on connaît mieux, à savoir l’aspect purement basket. Présent sur le parquet contre Orlando jeudi, Josh Hart avait serré les dents pour terminer avec 14 points, 5 passes décisives et surtout… 17 rebonds, le genre de production qui était devenue assez habituelle pour le joueur de 26 ans, membre important de la second unit des Pelicans. En 47 matchs cette saison et quasiment 29 minutes de moyenne, Josh Hart tourne à 9,2 points, 8,0 rebonds, 2,3 assists à 43,9% au tir. Malgré son « petit » 1m96, Hart a lâché pas moins de douze matchs à plus de dix rebonds, dont quatre à au moins quinze ! Rien qu’avec ça, vous vous rendez compte de son activité sur le parquet. Et ça, ça va forcément manquer aux Pelicans.

Avec 21 victoires pour 27 défaites, les hommes de Stan Van Gundy occupent pour l’instant la douzième place de la Conférence Ouest. Traduction, les Pels ne sont même pas qualifiés pour le play-in tournament pour l’instant alors qu’ils avaient des objectifs de Playoffs en début de saison. La campagne 2020-21 n’est évidemment pas terminée mais le bilan est actuellement bien décevant pour une franchise qui possède du Zion Williamson, du Brandon Ingram et du Lonzo Ball dans son effectif. Les deux premiers ont raté les deux derniers matchs des Pelicans, pour deux défaites contre Orlando et Atlanta, tandis que Ball n’a pas foulé les parquets depuis le 18 mars dernier. Bref, la Nouvelle-Orléans est un peu à l’arrêt après une série de six victoires en neuf matchs. L’absence prolongée de Josh Hart ne va évidemment rien arranger mais on espère pour les Pels que les retours prochains de Zion et BI vont permettre de relancer la machine car la concurrence à l’Ouest est rude. Preuve ultime des bobos qui touchent actuellement la franchise de Louisiane, les Pelicans viennent de recruter Isaiah Thomas pour un contrat de dix jours histoire de boucher les trous aux côtés des jeunes Kira Lewis Jr. et Nickeil Alexander-Walker.

Coup dur pour les Pelicans. Josh Hart fait partie des joueurs précieux du collectif de la Nouvelle-Orléans, qui n’avait vraiment pas besoin de ça. On espère quand même le revoir cette saison, même si ça ne semble pas garanti.

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top