Thunder

George Hill forfait un mois : c’est parti pour quatre semaines de Théo Maledon titu, et peut-être plus si affinités

Rendez-vous dans un mois avec Théo Maledon en tête du rookie ranking. Vous l’aurez lu ici en premier.

Source image : YouTube

Profitant des bobos de George Hill pour enchaîner ses premières titularisations en NBA et par la même occasion les performances séduisantes, Théo Maledon va pouvoir faire durer le plaisir puisque le meneur vétéran n’est pas prêt de revenir. 

En voilà une bien belle opportunité pour le protégé de TP. Pendant quatre semaines, Théo Maledon devrait commencer à la mène pour le Thunder, comme c’est le cas depuis quatre matchs déjà. L’habituel titulaire, George Hill, est effectivement passé sur le billard pour se faire opérer du pouce, et ne sera pas réévalué avant un bon mois si l’on en croit Joe Mussatto d’Oklahoman Sports. On souhaite évidemment un bon rétablissement à l’ancien joueur des Bucks mais on mentirait si on disait qu’on n’est pas excités pour notre petit Théo national. Car vu ce qu’il a montré ces derniers temps, on a vraiment hâte de voir ce qu’il peut proposer sur les échéances à venir. Après une première sortie assez discrète dans le costume de meneur titulaire lors du déplacement du Thunder à Portland, Maledon prouve déjà qu’il a les épaules pour le très haut niveau. Sur les trois matchs suivants, il tourne à 15,3 points, 3,3 rebonds, 2,0 passes décisives et 1,3 interception de moyenne en 30,5 minutes, à 65,2% au tir dont 62,5% du parking et 100% depuis la ligne des lancers francs. L’échantillon est évidemment très faible et les stats clairement boostées par sa grosse perf contre la pauvre défense de Brooklyn (24 points à 8/9 au tir, 6/6 à 3-points !) vendredi dernier, mais le gamin profite des opportunités pour montrer ce qu’il a dans le ventre et ça, ce n’est pas toujours évident quand on a à peine 19 piges et aucune expérience NBA.

L’absence prolongée de George Hill va lui donner d’autres occasions pour s’illustrer, et pourquoi pas garder cette place de titu qu’il honore pour l’instant très bien. Le Thunder est clairement en mode reconstruction alors on se dit que lui laisser les clés peut être un bon plan, avec un Hill toujours là pour l’accompagner dans un rôle de remplaçant une fois qu’il sera de retour, à condition évidemment qu’il ne se fasse pas bouger avant la trade deadline. C’est le genre de scénario qu’on aimerait bien voir et puis ça permettrait probablement à Théo de progresser encore plus vite, même s’il faut toujours faire gaffe quand on jette les jeunots dans le grand bain comme ça. Ce sera au jeune coach Mark Daigneault de faire un choix le moment venu, quand il pourra juger Maledon sur une plus longue durée. On le sait, avec les joueurs de la classe biberon, c’est souvent la régularité qui manque, il y a des hauts et des bas et l’apprentissage peut s’avérer compliqué, peut-être encore plus cette année après une préparation tronquée. Si la maturité de l’ancien de l’ASVEL est souvent soulignée, maturité que l’on voit clairement sur ce début de saison, enchaîner les matchs en tant que meneur titulaire – avec des défenses qui s’adaptent progressivement – va représenter un vrai challenge pour Maledon.

Allez petit, c’est le moment d’assurer. Tu as un mois et une quinzaine de matchs devant toi pour conforter cette place de titulaire et prouver que tu es le meneur du turfu à Oklahoma City. Rendez-vous dans quatre semaines avec un Théo Maledon dans la discussion des meilleurs rookies de la saison ? C’est tout ce qu’on lui souhaite.

Source texte : Oklahoman Sports

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top