Magic

Aaron Gordon absent au minimum un mois : la bande à Mickey voit sa saison tourner au cauchemar

Aaron Gordon 7 novembre

Force à toi Aaron, reviens-nous plus fort, le Magic a bien besoin de toi !

Source : NBA league Pass

Encore une bad news pour Orlando. Aaron Gordon s’est blessé à la cheville et va manquer entre quatre et six semaines de compétition. D’ici son retour, au mieux pour début mars, espérons pour lui que le Magic n’ait pas complètement coulé.

Les mauvaises nouvelles s’accumulent du côté du Magic. Après un début de saison idyllique (six victoires en neuf matchs), digne d’une belle histoire à la sauce Disney, la franchise d’Orlando connaît un début d’année 2021 catastrophique. Avec seulement quatre victoires en seize matchs depuis début janvier, l’équipe a complètement sombré au classement et a dû, en plus de cela, composer avec les absences de plusieurs cadres. Une autre très mauvaise nouvelle s’est ajoutée à ce constat bien triste à la suite de la défaite face aux Raptors (102 à 115) ce dimanche soir, concluant un mois bien pourri. En effet, Aaron Gordon a dû quitter le parquet prématurément après s’être twisté la cheville gauche. Un énième bobo qu’on aurait bien sûr préféré éviter du côté du Magic. Shams Charania de The Athletic nous a appris au cours de la nuit que Gordon souffrait d’une grosse entorse de la cheville gauche et allait donc être absent entre 4 et 6 semaines selon l’évolution de son cas. Le pire est donc évité, le joueur ne souffrant pas d’une fracture, mais la perte d’Air Gordon pour plus d’un mois à un moment décisif de la saison assène un nouveau coup derrière la tête à une équipe déjà bien mal en point. Surtout lorsqu’on connaît l’importance d’un joueur tournant à 13,8 points à 42,7% au tir dont 36,9% à 3-points, 7,2 rebonds et 4,2 passes et faisant beaucoup de bien à Nikola Vucevic, bien trop seul au scoring depuis la reprise.

Installé sur le podium de la Conférence Est en tout début d’exercice, le Magic a cependant rapidement été rattrapé par les blessures. En plus du malheureux Jonathan Isaac, gravement blessé au genou dans la bulle alors qu’il faisait tout juste son retour, il a très (trop) vite fallu composer sans Markelle Fultz. Le jeune meneur a entamé la terrible série de malchances en se rompant le ligament croisé antérieur du genou gauche face à Cleveland en début d’année 2021. Saison terminée pour lui et grande tristesse au sein de la famille NBA. Comme si ces ennuis ne suffisaient pas, il a également fallu faire avec le dos douloureux d’Evan Fournier, absent une quinzaine de jours début janvier. D’autres éléments de l’effectif n’ont pas encore pu fouler les parquets cette saison (Al-Farouq Aminu) ou trop peu (Michael Carter-Williams), obligeant donc Steve Clifford à bricoler avec les joueurs qu’il avait sous la main. Voilà maintenant venu le tour de Gordon, plutôt propre cette saison et à l’apport bienvenu, obligé de regarder ses copains batailler sans lui lors des prochaines semaines.

La belle histoire d’amour sponsorisée par Disney a très rapidement tourné au film d’horreur du côté d’Orlando. À la suite de la blessure d’Aaron Gordon, l’un de ses éléments importants, et de son absence pour plusieurs semaines, le groupe du Magic doit se dire qu’on lui a jeté un sort. Malgré ce déchaînement d’éléments négatifs, il va bien falloir se remettre à gagner un minimum pour espérer quitter l’actuelle douzième place à l’Est et envisager des Playoffs à la suite d’une fin de saison canon.

Source texte : The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top