Knicks

Les Knicks préféreraient Victor Oladipo à Chris Paul : reste à voir lequel des deux aime le plus les longues vacances

Qu’est-ce qui sera le plus beau au Madison Square Garden : des lobs ou des 360 ?

Source image : YouTube

Actuellement à la recherche d’un nom ronflant qui fera rayonner à nouveau le Madison Square Garden la saison prochaine, les dirigeants des Knicks seraient bien sensibles aux profils de Victor Oladipo et Chris Paul. Avec une préférence pour l’arrière d’Indiana. 

À notre grande surprise (ou pas), les dirigeants de New York pensent que R.J. Barrett en tant que franchise player des Knicks, c’est un peu short, alors leurs yeux sont actuellement rivés sur d’autres équipes. Et dans la famille des joueurs qui plairaient bien aux New-Yorkais, on demande Chris Paul et Victor Oladipo. Comme le révèle Marc Berman du New York Post, le meneur d’Oklahoma City serait sur les tablettes de la franchise de la Grosse Pomme, qui est en pleine reconstruction depuis 384 ans environ. Même s’il semble plutôt à l’aise du côté du Thunder, CP3 pourrait être tenté par une aventure dans le plus gros marché médiatique de NBA et retrouverait en plus son ancien agent Leon Rose, actuel président de la franchise. Mais avec son âge (35 ans) et son énorme salaire (85 millions de dollars sur les deux prochaines années), disons que la situation n’est pas idéale, même après la campagne calibre All-Star de Chris Paul à OKC. On sait que Rose kiffe le meneur, mais il ne serait pas tout en haut de la liste des priorités.

Car selon Berman, les Knicks préféreraient miser sur Victor Oladipo. Annoncé en instance de départ, Totor sort de deux saisons compliquées dans l’Indiana à cause d’une grosse blessure au genou, qui l’a éloigné du basket pendant un an. De retour sur les parquets en 2020, la rumeur se confirme donc une nouvelle fois : New York aimerait bien récupérer le double All-Star. Contre quoi ? Ça parle de mettre deux choix de premier tour de draft (ceux chopés chez les Mavs), avec Julius Randle, et Dennis Smith Jr. ou Frank Ntilikina. Même si V.O. a démenti les rumeurs concernant ses envies de départ la semaine dernière sur son compte Insta, un transfert pourrait être une belle opportunité pour Leon Rose et son GM Scott Perry, même s’il ne faut pas oublier que Victor rentrera dans sa dernière année de contrat en 2020-21. Perry serait d’ailleurs doublement content, puisqu’il retrouverait – après Mario Hezonja et Elfrid Payton récemment – un troisième joueur qu’il avait drafté lors de son passage à Orlando. Apparemment c’est le critère de recrutement principal à Manhattan. Quoi qu’il en soit, avec la capacité d’accueillir un gros salaire grâce à leur marge salariale et leurs nombreux choix de draft, les Knicks souhaiteraient tenter un gros coup pendant l’intersaison. Parmi les noms cités comme « cibles », au-delà de CP3 et Vic, on entend du Paul George, du Joel Embiid, et du Karl-Anthony Towns. C’est bon, pas à nous, on commence à connaître la chanson du côté de la Big Apple.

À la recherche de leur franchise player, les Knicks veulent tenter de recruter du lourd sur le marché. C’est souvent le cas, et ils terminent la plupart du temps avec des miettes. Rebelote cette année ou vrai recrutement ?

Source texte : New York Post

1 Comment

1 Comment

  1. Dunder Mifflin

    6 octobre 2020 à 17 h 29 min at 17 h 29 min

    Avant de trade pour un gros nom, il faut essayer de (re)construire une identité d’equipe. Même si ils n’ont rien montrer les jeunes méritent encore une chance.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top