Playoffs NBA

Preview Lakers – Heat, Game 2 : Adebayo et Dragic sûrement out, Meyers Leonard va devoir se transformer en Wilt Chamberlain

Erik Spoelstra Game 1 Finales

La tête que tu tires quand tu dois passer de Bam Adebayo à Meyers Leonard.

Source image : NBA League Pass

Autant être cash, le Game 1 nous a un peu refroidi dans cet affrontement pourtant bien kiffant sur le papier. Une claque pour le Heat et des blessures un peu partout : le doute plane désormais sur les chances de Miami, mais pas question d’abandonner pour Jimmy Butler et compagnie. Allez, preview de ce Game 2 des Finales NBA !

Et si les Finales de Miami n’avaient duré qu’un quart temps ? C’est un peu le constat terrible face auquel se dresse la Heat Nation, en gueule de bois depuis hier matin. Solides et accrocheurs dans les douze premières minutes du Game 1, les hommes d’Erik Spoelstra ont ensuite subi la foudre des Lakers avant de se prendre celle des Dieux du basket dans les dents. Ou plutôt dans la cheville pour Jimmy Butler, le pied pour Goran Dragic et l’épaule/le cou pour Bam Adebayo. Les trois ont souffert, et les deux derniers ont même rejoint les vestiaires bien avant la fin du match et on cherche activement qui s’amuse avec des poupées vaudous à l’effigie des trois leaders du Heat. Le tour à l’infirmerie se fait donc plus vite que prévue dans cette preview car les blessures ont malheureusement pris un rôle capitale dans ces Finales. Goran Dragic et Bam Adebayo sont listés doubtful pour cette nuit, et c’est forcément un gros coup dur pour le Heat et pour les fans de NBA en général. Après une campagne de Playoffs incroyable et inédite dans cette bulle, ce sont malheureusement les bobos qui viennent gâcher notre plaisir au pire moment.  L’absence de l’axe 1-5 des Floridiens n’est pas totalement actée et il faudra suivre attentivement les injury reports d’ici 3h du matin. Mais même en cas de présence, et on imagine que les deux joueurs feront le maximum pour, difficile de les imaginer à 100%. Gagner face aux Lakers de LeBron James et Anthony Davis c’est compliqué. Mais gagner face aux Lakers de LeBron et Anthony Davis lorsque deux (voire trois) des trois meilleurs joueurs de son équipe sont à 50%, c’est quasi mission impossible.

Mais alors quelles options pour le Heat dans ce Game 2 en cas d’absence d’Adebayo et Dragic ? Pour remplacer le Dragon, le choix Tyler Herro parait évident. Le rookie pourrait-il surprendre les Lakers et sortir un match digne de son Game 4 contre Boston ? Il risque en tout cas d’avoir les responsabilités et les tickets shoots pour cartonner cette nuit. Kendrick Nunn qui sort de son premier vrai match de basket dans ces Playoffs (18 points, 5 rebonds à 8/11 aux tirs en 20 minutes) pourrait aussi sortir du frigo pour le Heat. Pas l’expérience du Slovène donc, mais des options capables d’apporter offensivement. La vraie inquiétude pour Erik Spoelstra se trouve surtout à l’intérieur. Kelly Olynyk ou Meyers Leonard à la place de Bam Adebayo ? On se mouille la nuque en continu deux heures avant le match, minimum. Pivot titulaire jusqu’à la suspension de la saison, Leonard a vu Jae Crowder prendre sa place dans le cinq majeur depuis son arrivée dans la bulle. Mais Erik Spoelstra n’a pas d’autres choix que d’envoyer du gros steak face à Anthony Davis et le 7-footer pourrait essayer de tenir le rôle. Mais le pivot n’a joué qu’un match pour neuf petites minutes au total dans ces Playoffs, et difficile de savoir à quoi s’attendre. Même constat pour Kelly Olynyk, disparu de la rotation après un début de série pas loin d’être catastrophique contre les Celtics. Mais en cas d’absence de Goran Dragic et surtout de Bam Adebayo, l’ami Rico va devoir faire des choix forts et aller piocher intelligemment dans son banc. Il lui reste quelques heures pour se décider, nous on vous donne rendez-vous cette nuit à 3h du mat’ pour un match qu’on espère un peu plus disputé. Heureusement, Jimmy Butler lui, est toujours aussi confiant.

On espérait un autre scénario pour ces Finales NBA 2020. Peu de chances de retrouver Bam et Goran sur les parquets ce soir mais on garde espoir pour la Heat Nation. C’est en tout cas le message envoyé par Jimmy Butler. Peu importe les forces en présence, le patron de Miami partira à la guerre avec la même intensité, même avec Gabe Vincent et Udonis Haslem s’il le faut.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top