Heat

Jimmy Butler ne pense plus à l’embrouille avec T.J. Warren : l’objectif de Buckets est désormais d’anéantir TOUS les Pacers

Jimmy Butler

Il est pas chez Mickey pour enfiler des perles le Jimmy.

Source image : NBA League Pass

Allez, ça continue de parler fort à quelques heures du début des Playoffs. Cette fois, c’est Jimmy Butler qui s’est exprimé en sortie d’entraînement pour signaler qu’il avait apparemment enterré la hache de guerre avec T.J. Warren. Bah oui, parce que maintenant c’est bien tout l’Indiana qui va essayer de contrer la détermination de Jimmy Buckets dès demain, et le garçon n’a pas l’air de vouloir se laisser faire. Sans blague.

Le Jimmy est un grand garçon, donc il sait quand est-ce qu’il faut plaisanter et s’embrouiller avec les autres, mais aussi quand il faut arrêter de jouer et passer en mode sérieux. On l’a déjà vu sur une rencontre entre le Heat et les Pacers justement. Son adversaire d’embrouille d’un soir, T.J. Warren, marchait sur l’eau en envoyant des mixtapes à la Jordan soir après soir. Résultat de la rencontre avec Jimmy ? Il s’est fait éteindre par J.B. au scoring, et défaite d’Indiana. Aïe, ça pique, et il semblerait que ça ait suffit à la star du Heat pour mettre fin à la querelle de longue date entre les deux hommes. En effet, c’est au micro d’ESPN que Butler a confié son envie de passer outre cette affaire pour se concentrer sur sa tâche principale : renvoyer rapidement les Pacers à leurs occupations habituelles du mois d’août, à savoir les vacances au bord des champs de maïs.

« Je joue juste au basket. Je vais aller au match et être le meilleur joueur sur le terrain, c’est ce pourquoi Miami m’a fait venir ici. Je ne suis inquiet d’aucune opposition avec qui que ce soit. On peut passer outre tout ça (l’opposition avec Warren, ndlr). C’est fini, c’est quelque chose qui passera avec le temps. Tout le monde veut en faire une histoire, mais mon job n’est pas de jouer contre T.J. Warren, il est de jouer contre les Indiana Pacers, et d’aider Miami à triompher. […] Tout ce que nous devons faire maintenant est de se demander comment continuer à progresser, et comment nous pouvons battre cette équipe quatre fois. Nous laissons donc en saison régulière tout ce qu’il s’est passé en saison régulière. »

Hop, T.J. Warren, Victor Oladipo, Malcolm Brogdon ? Pas un problème, car c’est un pro le Jimmy. Dès demain soir, c’est mission élimination rapide de l’adversaire. Si, sur le papier, les deux équipes ont des armes intéressantes pour défendre leurs chances, on sait que Butler peut rapidement devenir une machine à tuer quand il prend un coup de chaud. L’un des avantages principaux des Pacers en Playoffs ? Une salle qui fout un bordel monstre dès que ça commence à prendre l’ascendant sur l’équipe adverse. Coup dur, il n’y aura rien d’autre que Domantas en civil sur le banc pour foutre le zbeul côté Indiana. Une absence qui devrait d’ailleurs coûter cher à la franchise et laisser beaucoup d’espace à Bam Adebayo, et ce même si on aime beaucoup Myles Turner. On en profite d’ailleurs pour vous glisser en lousdé les pronostics de la rédaction pour la série, et la review complète effectuée par vos youtubeurs préférés.

On aime tous ce genre de déclaration. Pourquoi ? Parce que ça pose tout de suite un cadre à la série qui va se jouer. Là, on a bel et bien un Jimmy Butler qui n’est pas ici pour faire des colliers de pâtes, mais plutôt pour se chauffer avant une éventuelle demi-finale de Conférence. Allez, on a bien hâte que le premier match commence tiens. 

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top