Rockets

Russell Westbrook incertain pour l’entame des Playoffs : le barbu va devoir tourner à 15 rebonds pour compenser

Rudy Gobert Shaqtin a Fool

On compte sur P.J. Tucker pour faire du 25-10-10 ?

Source image : YouTube/NBA on TNT

Ce mercredi, les Rockets ont annoncé après une IRM que Russell Westbrook souffrait d’une élongation au quadriceps droit. Mission repos obligatoire pour le Brodie à quelques jours de retrouver son ancienne équipe d’OKC en Playoffs.

Déjà absent la nuit dernière contre les Pacers, le Marsupilami ne jouera pas non plus le dernier match des seeding games prévu contre les Sixers ce vendredi. Alors que les Rockets connaissent officiellement leur adversaire pour le premier tour des Playoffs, Russ doit récupérer pour être au top contre la franchise avec qui il a tout vécu. Harden et Beastbrook vont vouloir se rappeler aux bons souvenirs de Sam Presti et le duo de MVP propulse ses coéquipiers en favoris de la confrontation malgré leurs bilans identiques et un tie-breaker à l’avantage du Thunder. Pour le moment, l’incertitude règne autour de l’état de santé de Mister Triple Double et son coach espère pouvoir compter sur lui le plus vite possible. Mike D’Antoni n’a pas été très précis chez ESPN à propos du statut de Westbrook pour le début des choses sérieuses lundi prochain mais il reste plein d’espoir.

« Nous verrons comment la blessure évolue mais nous espérons tous [un retour rapide, ndlr]. Nous verrons la semaine prochaine. Je ne sais pas pour l’instant. […] Je ne pense pas qu’il ait aggravé la situation [en rejouant contre les Spurs]. Pendant et après le match, il allait bien. Il s’est réveillé le lendemain et il avait mal, alors ils cherchent le meilleur traitement. Nous ne savons pas encore à 100 % pour la semaine prochaine mais il ne jouera pas vendredi et nous verrons bien par la suite. »

Sa blessure s’est faite ressentir pour la première fois contre les Blazers le 5 août et c’est pourquoi il était absent du roster pour les deux rencontres suivantes. Sa reprise durant la défaite contre les Spurs et son 20 points, 5 rebonds, 6 galettes et 7 pertes de balle, n’a apparemment pas eu de conséquence d’après le Docteur D’Antoni. Pour rappel, Russ West était arrivé tardivement dans la bulle à cause d’un test positif au COVID-19 et a peut-être pris un peu de retard dans sa préparation. Lui qui est une bête de travail, n’a pas pu débarquer en même temps que ses teammates et une reprise des matchs officiels lui a donné envie de jouer avec son intensité habituelle. Déjà, le corps de Westbrook est sacrément solide pour résister à ce point à sa puissance physique. Ses 27,2 points, 7,9 rebonds et 7 assists de moyenne sur la saison vont être utile pour la postseason, surtout qu’il est le meilleur rebondeur de la fameuse équipe sans pivot.

Rien de très inquiétant pour Russell avec sa légère blessure mais il se peut qu’il manque le tout début de série contre OKC. Au moins, Steven Adams n’aura pas à laisser les rebonds au Marsupilami pour une fois, il va pouvoir se friser les moustaches.

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top