Warriors

Steve Kerr préfère les minicamps à une summer league pour les oubliés d’Orlando : taper les Cavs ou les Pistons, ça t’intéresse pas Steve ?

steve kerr

On te comprend Steve !

Source image : YouTube

Les Warriors ne jouent pas le titre cette année… et Steve Kerr s’est exprimé sur la situation de son équipe. Le coach de Golden State souhaite l’organisation d’un minicamp avant le début des véritables camps d’entraînement pour la saison 2020-21. 

Si le programme pour les 22 équipes invitées à Orlando semble assez clair, celui des huit équipes restantes – et déjà en vacances – reste flou. Avec un arrêt de la saison le 11 mars et une saison prochaine qui pourrait démarrer en décembre, on peut dire que la coupure est un peu longue. À l’appel des différentes franchises, la NBA réfléchirait à l’organisation d’OTAs (activités d’équipe organisées). Et dans ces équipes au repos forcé, on retrouve les Golden State Warriors. Habitués des premières places au classement, les finalistes de la saison dernière peuvent se targuer d’être premiers… pour ce qui est du pire bilan de la saison. Steve Kerr s’est exprimé et sait que son équipe va avoir besoin d’entraînement. D’après des propos rapportés par ESPN, le coach des Warriors espère logiquement la mise en place d’un dispositif spécial de training pour les Dubs et les autres franchises qui ne feront pas le déplacement à Disney World.

« Nous avons définitivement besoin de rassembler notre équipe pour une certaine période. Je ne sais pas pour combien de temps, mais nous avons besoin de quelques séances d’entraînement. Étant donné que 22 équipes seront autorisées à faire au minimum deux semaines d’entraînement et deux semaines de matchs, alors que le reste ne peut pas le faire, la Ligue est sensible au fait de nous donner l’espace dont nous aurons besoin. Donc nous sommes toujours en contact avec la Ligue pour voir comment cela se traduira. »

Et si du côté de certains vacanciers, la préférence irait vers l’organisation de summer leagues régionales, à San Francisco on réclame plutôt des minicamps. Steve Kerr a effectivement indiqué que les Warriors n’étaient pas intéressés pour jouer des rencontres sous forme de summer league face aux autres équipes absentes de la bulle d’Orlando. En même temps, quel intérêt pour les Warriors d’aller éclater des équipes de faible niveau qui visent avant tout à développer leurs jeunes joueurs ? Les résultats de Golden State ont certes été catastrophiques cette année, mais l’ambition est clairement de rejouer le haut de tableau dès l’année prochaine. Donc bon, la summer league, non merci. Voilà ce qui intéresserait vraiment Steve Kerr.

« En tant que coach, j’aimerais un minimum de deux semaines d’entraînement, peut-être deux blocs d’entraînement de deux semaines. […] Je pense que cela pourrait faire le lien vers une intersaison plus normale, et ainsi nous amener vers la saison prochaine avec un meilleur état d’esprit. »

Ses séances d’entraînement pourraient permettre de combler un peu le désavantage pour ces équipes qui ne joueront aucun match officiel jusqu’à la saison prochaine, et dégourdir les jambes bien lourdes de certains. Retrouver le staff, le terrain, commencer à mettre en place certaines choses pour la saison prochaine, c’est ce genre d’éléments que Steve Kerr possède en tête aujourd’hui.

Lors de ces minicamps, Stephen Curry, Klay Thompson ainsi que Draymond Green feraient leur retour dans l’effectif d’après Kerr. « À 100%, car je ne considérerais pas cela comme des entraînements facultatifs » a déclaré Stevie. Pour rappel, le double MVP n’a disputé que cinq matchs après une fracture de la main gauche. Aucun match pour son compère du backcourt, blessé au genou lors du Game 6 des Finales NBA 2019. Et puis, on a vu Draymond Green – son fantôme plutôt – pendant 43 matchs seulement. Bref, y’aura du boulot. D’autant que l’effectif a connu un changement important lors de la trade deadline avec l’arrivée d’Andrew Wiggins. L’ancien numéro un de Draft (et oui !) doit s’acclimater à ce nouvel environnement et travailler ses automatismes avec les stars de la franchise. 

Beaucoup de boulot en vue pour Steve Kerr, mais pas d’inquiétude pour GS. Les Warriors et les autres oubliés d’Orlando doivent désormais patienter et attendre les annonces de la Ligue avant de pouvoir préparer leur intersaison.

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top