Documentaires

Zoom « The Last Dance » – le « Flu Game » de Michael Jordan : bon alors, elle était empoisonnée ou pas cette pizza ?

Le mec qui a confectionné la pizza il y a 23 ans s’est exprimé, et il n’a pas du tout la même version que Jojo.

Source image : Netflix - The Last Dance

À travers les dix épisodes de « The Last Dance », dont les deux derniers sont sortis le lundi 18 mai, on a pu découvrir – ou redécouvrir – de nombreuses anecdotes ainsi que des histoires concernant les Bulls de Michael Jordan. Pour bien terminer, en plus du débrief dédié à l’épisode 9 et 10, on a décidé de faire un zoom sur certains passages de ce finish qui nous paraissent particulièrement intéressants. Let’s go. 

11 juin 1997, Game 5 des Finales NBA. Dans la chaude arène du Delta Center, alors que la série est à 2-2, les Bulls et le Jazz sont sur le point de se livrer une bataille qui pourrait être décisive dans la course au titre. Mais ce jour-là, Michael Jordan va mal, très mal. Malade comme un chien, le numéro 23 de Chicago semble au bout du rouleau. Retour sur le « Flu Game », dont les origines gardent une grosse part de mystère. 

# La version de Michael Jordan et Tim Grover

Le « Flu Game » de Michael Jordan est mis en avant dans le neuvième épisode de « The Last Dance ». Aujourd’hui encore, il y a une grande part de spéculations sur les raisons expliquant l’état physique de Jordan lors de ce Game 5 à Utah. Grippe ? Intoxication alimentaire ? Gueule de bois ? Dans le docu-série, MJ est clair.

« En réalité, ce n’était pas la grippe, c’était une intoxication alimentaire. »

Également interrogés sur le sujet, son coach perso Tim Grover ainsi que l’assistant et « meilleur ami » de Jordan, George Koehler, racontent le déroulement des faits, eux qui étaient dans la chambre d’hôtel de Mike à ce moment-là. La veille du match, tard le soir, MJ commande une pizza à l’extérieur et cinq mecs toquent à sa porte pour lui amener. Il crache dessus et l’avale à lui tout seul.

« Cinq mecs sont venus pour livrer une pizza. Ils essayaient tous de voir à l’intérieur de la chambre, tout le monde savait que c’était Mike. J’ai pris la pizza, j’ai payé les gars, et j’ai posé la pizza en me disant, ‘Je la sens pas’. À 3h du matin, je reçois un appel de la part de Mike et il me dit de venir immédiatement dans sa chambre. Il était en position fœtale, en train de trembler. »

– Tim Grover

# La version du pizza-man

La version de la pizza empoisonnée, c’est celle de MJ. Mais on a eu droit à une histoire bien différente ces derniers jours, quand le mec ayant confectionné la pizza a décidé de s’exprimer via « The Big Show » on 1280 The Zone in Salt Lake City. Ce gars-là se nomme Craig Fite. À l’époque, il bossait depuis peu de temps au Pizza Hut situé pas loin de l’hôtel des Bulls, et il était même un énorme fan de Jojo et des Taureaux. Il décline avec passion toute responsabilité (propos retranscrits par Yahoo Sports).

« C’est des conneries. Désolé, on était cinq gars tellement terrifiants que le mec se sentait menacé ? J’imagine qu’il faut vendre mais ce n’était pas si excitant que ça. On n’était que deux d’ailleurs. Il n’y avait même pas autant de personnes qui bossaient chez Pizza Hut. J’ai suivi toutes les règles. À l’époque, j’essayais d’impressionner le manager.

Je tenais à faire la pizza car je voulais empêcher n’importe qui d’autre [des fans du Jazz mal intentionnés par exemple, ndlr.] de la faire » aurait notamment déclaré Fite en plaisantant lorsqu’il a eu cette commande provenant de l’hôtel des Bulls.

Le bonhomme, qui se doutait que la pizza était destinée à un joueur de Chicago mais qui visiblement ne savait pas qu’elle était pour Jordan à la base, a ensuite raconté le reste de l’histoire, et c’est assez épique.

« Ça sentait le cigare dès l’entrée. Quand on est arrivés au deuxième étage, on a pris cette énorme fumée dans la gueule » se souvient Fite. « C’était une fine pizza Crust Pepperoni. C’est difficile d’avoir une intoxication alimentaire avec une pizza, à moins d’y ajouter quelque chose évidemment. Et cela n’est pas arrivé car elle n’a pas quitté mes mains. »

Mystère mystère…

# Pizza empoisonnée ou pas, MJ est quand même ressorti gagnant

Au final, si l’histoire fait toujours parler aujourd’hui, le résultat n’a pas été impacté. Car évidemment, Michael Jordan a réussi à surpasser sa grosse faiblesse physique pour porter les Bulls vers une victoire cruciale, en plantant non seulement 38 pions dans cette rencontre, mais en marquant aussi le 3-points qui a fait la diff dans la dernière minute du match (pourquoi tu doubles Scottie Pippen, Bryon ?!). Une performance héroïque qui fait partie de la légende de Jojo, et qui a permis à Chicago de se retrouver dans une position idéale pour tuer le Jazz lors de la rencontre suivante, grâce notamment au shoot décisif de Steve Kerr.

Ça y est, la dernière danse est terminée. On a kiffé, on a savouré, le tout avec une bonne dose de nostalgie. Ce docu-série très attendu a tenu ses promesses et a permis à tous les fans de la balle orange, qu’ils soient anciens ou nouveaux, de se plonger au cœur des Bulls de Michael Jordan. On avait bien besoin de ça en cette période pas comme les autres.

2 Commentaires

2 Comments

  1. bill

    20 mai 2020 à 16 h 04 min at 16 h 04 min

    d’t’façon ils étaient, sont et seront tous dopés!

  2. Blouson Noir

    20 mai 2020 à 19 h 03 min at 19 h 03 min

    « Délivrer » une pizza ? Ah ouais, elle était emprisonnée en fait, pas empoisonnée.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top