Hawks

Preview Hawks – Mavericks : trois sourcils, deux gosses, une belle rivalité

Quand tu marches sur la Ligue entre copains.

Source image : NBA League Pass

Cette nuit, deux petits jeunes qui commencent à bien se connaître vont se retrouver à 1h30. Les Hawks accueillent les Mavericks, Trae Young recroise la route de Luka Doncic, les gosses se sont bien amusés au All-Star Weekend, on compte sur eux pour se taper. Après tout, ils n’en sont qu’à leur deuxième année dans la Ligue, et ça pourrait bien être le début d’une belle rivalité.

Le rendez-vous est pris cette nuit à la State Farm Arena entre deux sophomores qui commencent à sérieusement marquer la NBA. D’un côté, un Luka Doncic All-Star qui porte les Mavs vers les Playoffs depuis le début de saison. De l’autre un Trae Young dans une équipe un poil plus lourde à porter, mais avec une production individuelle telle qu’il a lui aussi gratté sa petite étoile à Chicago. Lors de la dernière confrontation entre les deux équipes, sans Doncic, ni Kristaps, les Mavs s’étaient imposés 123 à 100, ce soir les deux seront présents, et ça s’annonce déjà compliqué pour les Faucons. Dallas a une place de sixième à jouer contre le Thunder, quand Atlanta est dans le fond de l’Est entre les Knicks et les Cavs, c’est dire. Le duel collectif ne devrait pas être serré, malgré un back-to-back dans les pattes pour Dallas après un match bien géré à Orlando hier soir, les enfants de Dirk sont juste mieux armés. Le basket, ça se joue à cinq, c’est vrai, mais cette nuit, on a plutôt envie de se concentrer sur un duel, et la confrontation entre les second year a de quoi régaler.

De retour du All-Star Break, le monosourcil géorgien ne semble pas trop affecté par les vacances, en tapant son career-high avec un beau 50 points dans la victoire face au Heat. Trae aime prendre feu, en tournant à 30 points de moyenne à base de tirs pris jusqu’au logo. Doncic lui n’en marque que 29, on veut bien l’excuser, mais c’est juste parce qu’il est à la limite de tourner en triple-double. Forcément, avec un tel niveau de jeu et de hype, on en vient presque à oublier que les petiots n’en sont qu’à leur deuxième année dans la Ligue. Le plus vieux a 21 ans, on devrait avoir de quoi faire pendant quelques temps. Nadal – Federer, Messi – Ronaldo, Handball – Water-polo, vous pouvez oublier, le sport a ses nouveaux rivaux. Plus qu’à se renforcer collectivement pour les Hawks, et la NBA a son affiche au sommet pour quelques années. Malheureusement, Trae est un peu trop seul, et son duo avec Clint Capela ne se révélera pas cette nuit, le pivot étant toujours blessé. Il faudra encore patienter pour voir un jeune calvitié envoyer un grand Suisse au alley-oop, mais ça ne saurait tarder. En face, le FC Erasmus est au complet, alors au besoin, on veut bien faire un effort, si les deux jouent à leur meilleur niveau, on pourrait presque oublier le score.

Nos enfants ont du talent, et ce soir, ils auront l’occasion de le montrer l’un contre l’autre. Qui va le mieux shooter du logo ? Qui va taper les 60 puntos ? A priori, le match ne devrait pas être serré, mais on s’en moquerait presque, et on observe les petits génies s’exprimer.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top