Hawks

Trae Young prend sa revanche face au Heat : 50 points et nouveau record en carrière, cette fois le game est vraiment over

De retour de Chicago avec sa première étoile dans le baluchon et les batteries rechargées à bloc, Trae Young s’est remis au boulot comme si de rien n’était. Moqué à son dernier passage à South Beach avec une célébration un poil précipitée, le sophomore s’est rattrapé avec la manière à la maison avec un joli record en carrière en prime.

Jimmy Butler, Bam Adebayo, Trae Young, Bruno Fernando… les All-Stars étaient encore de sortie à la Philips Arena cette nuit. Mais pas de « Elam Ending » cette fois-ci, il fallait être la dernière équipe à rester debout à la fin des 48 minutes et plus si affinité. Comme ce soir de décembre où les Hawks se voyaient déjà anéantir la réputation et la série de Miami à domicile avant que Duncan Robinson et Kendrick Nunn ne reprennent les choses en main pour faire passer le dégarni pour un bon gros menteur grâce à un 22-0 à cheval sur le quatrième quart-temps et la prolongation. Mais cette fois, on dirait que la leçon a été retenue par le sniper fou qui n’avait de toute façon pas trop de quoi fanfaronner à propos du score jusqu’à cette interception conclue par un dunk de Cam Reddish pour prendre deux points d’avance à 30 secondes du buzzer. Car si Très Jeune a fait le boulot tout au long de la soirée et a terminé en feu d’artifice aux lancers-francs, c’est toute la jeunesse géorgienne qui a brillé en suivant les conseils de Coach Carter (4 minutes) pour donner envie à Clint Capela de rejoindre sa nouvelle bande au plus vite. Et il fallait bien ça pour contre le joueur NBA avec le plus de skills aka Bam Adebayo qui a frôlé un nouveau triple-double après celui de leur dernière confrontation (28 points, 19 rebonds et 7 passes).

Les deux coéquipiers d’un soir au sein de la Team Giannis se sont livrés un gros combat à distance et parfois plus rapproché pour tenter de lancer au mieux ce dernier virage de saison régulière de leur équipe respective. Le gabarit et le style sont différents mais, à de nombreuses reprises, le pivot s’est retrouvé à défendre sur le poids plume des Hawks en fin de match. Et comme souvent dans ces cas-là, Trae Young n’a pas hésité à dégainer du logo pour montrer que son range commence à 15 mètres du cercle. Surtout quand il est dans un bon soir comme c’était le cas cette nuit. A la fin ? Ça fait 50 points, 8 assists, 2 rebonds et 2 interceptions à 12/25 au tir et 8/15 de la buvette et surtout un impeccable 18/19 sur la ligne avec un dernier raté pour s’arrêter sur un compte rond et établir son nouveau record en carrière. C’est déjà son sixième pic à 45 points et plus, le cinquième cette saison. Mais le plus impressionnant dans tout ça, c’est peut-être ses 20 points dans le dernier quart-temps pour combler le retard d’Atlanta et forcer le Heat à concéder sa cinquième défaite en six matchs. Cette fois il peut se permettre de refaire sa célébration, c’est bien un game over pour Miami et une victoire des Hawks. Avec toujours cette impression qu’il a encore 10 tirs primés dans le camel bag pour faire péter des records bien plus cheatés s’il accepte de forcer un peu.

Les ambitions et les objectifs ne sont pas les mêmes mais ne comptez pas sur Trae Young pour faire de cadeau à ses adversaires. L’insolent avait entouré la date dans son calendrier depuis un moment et il ne s’est pas loupé avec une première pointe à 50 puntos. Une performance de starter au All-Star Game, tout simplement.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top