All-Star Weekend

Zach LaVine participera bien au concours… à 3-points : on pensait à autre chose mais on prend

Zach LaVine 4 février 2020

Le joueur des Bulls sera poussé par toute la Bulls Nation lors du Three Point Contest pour digérer son absence du All Star Game.

Source : Youtube

On rêvait tous d’une revanche contre Aaron Gordon sur le concours de dunks, Zach LaVine voulait aussi être All-Star devant son public, ce sera finalement ni l’un ni l’autre. Le leader des Bulls n’a pas souhaité s’aligner sur le Slam Dunk Contest et les différentes partie-prenantes de la Ligue ne l’ont pas retenu pour le match des étoiles. Néanmoins, le joueur sera de la partie pour le 3-Point Contest et sera accompagné de Joe Harris, Duncan Robinson, Damian Lillard, Trae Young et Buddy Hield. Au vu du casting proposé, les strings devraient s’enflammer et ce sera probablement encore l’apogée de la soirée du samedi.

Après avoir fait la moue en apprenant sa non-sélection au All-Star Game et déclaré qu’il n’y avait pas douze joueurs qui avaient fait une meilleure saison que lui au sein de la Conférence Est, Zach LaVine devra se contenter du concours à trois-points. La NBA a décidé d’offrir au joueur la possibilité de montrer ses talents au shoot longue distance et essayer de détrôner le champion en titre, Joe Harris. Quand on regarde de plus près ses statistiques, sa présence n’a rien d’illogique. Le double vainqueur du Slam Dunk Contest a encore franchi un palier offensivement cette saison, voyez plutôt : 24,9 points de moyenne, 44,2% au tir dont 37,6% du parking. Ces chiffres sont très intéressants, surtout si on prend en compte le nombre de shoots pris avec quasiment 8 tirs de loin pour un total de 20 tentatives par match. Zach LaVine est aujourd’hui clairement le go-to-guy de Jim Boylen. Capable de littéralement prendre feu, il a déjà saigné les Cavaliers (bon ok y’a plus dur) deux fois en six jours avec des perfs à 42 et 44 points. Mais son plus gros carton reste encore celui enregistré chez les Hornets (bon ok y’a plus dur). Game winner, 49 points à 13/17 de derrière la buvette. Terminé bonsoir, merci d’être venu, la sortie est par là. En plus de ses qualités, Zachounet pourra compter sur l’appui du public qui n’a pas d’autre représentant annoncé pour ce week-end de fête. L’ambiance risque donc d’être optimale quand le numéro 8 des Bulls s’élancera dans le corner.

Maintenant qu’on sait qu’il prendra part au concours, que peut-il espérer sur cet exercice ? Si on prend la forme actuelle des joueurs, Damian Lillard fait office de grandissime favori. Le mec est tellement on fire en ce moment qu’il ne prend même plus son gosse dans les bras par peur de le brûler. La seule difficulté est la distance. Les spots seront sûrement trop près de la ligne et ça peut le pénaliser. Peut-être qu’il demandera à shooter du logo histoire d’être plus à l’aise. Trae Young est pas mal dans le genre longue distance également. Le néo All-Star tourne à 36,7% de loin et sera également intéressant à regarder. On peut penser qu’il sera déjà tourné sur le match des étoiles du lendemain. Joe Harris sera aussi à surveiller. Plus dans le catch-and-shoot pur, le tenant du titre artille encore à un solide 40,5% de loin cette saison et ce genre d’épreuve convient plus à son profil. Buddy Hield, même s’il est en difficulté du côte de la Californie, affiche un honnête 37,6% à trois-points et demeure un sérieux client dans ce concours auquel il a déjà pris part l’an dernier. Duncan Robinson est le dernier candidat annoncé en attendant les quatre derniers participants. Le sophomore réalise une excellente saison au sein du Heat et il présente les meilleures stats du parking puisqu’il enfile 43,8% des perles qu’il envoie sur un volume de 7,7 lancées par match.

Zach LaVine aura donc tout le loisir de faire cramer les ficelles du United Center le 15 février prochain. Il ne sera pas le plus spécialiste sur cette épreuve mais le joueur en a le talent et il sera poussé par toute la Bulls Nation. On se retrouve donc dans moins de deux semaines pour l’explication finale entre snipers.

Source texte : The Athletic/Shams Charania

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top