Pistons

Andre Drummond passe deuxième meilleur rebondeur de l’histoire des Pistons : petit hommage avant qu’il ne fasse ses valises

Andre Drummond

Obligés d’applaudir une telle domination, mais jusqu’où grimpera-t-il et surtout sous quel maillot ?

Source image : YouTube

On entend beaucoup parler des rumeurs de transfert autour d’Andre Drummond en ce moment, et c’est bien normal. Mais ça nous a presque fait zapper le petit update sur son avancée qu’on vous avait promis en octobre. Niveau rebonds, il en est où Dédé alors ? Oh bah chill tranquille, il avale encore presque 16 Spalding par repas, il a passé la barre des 8000, il a 26 piges, tout va bien.

Avant le début de saison, on s’était penché sur le potentiel all-time de l’aspirateur des Pistons en termes de rebonds cumulés et on vous avait promis un update sur son ascension au classement des plus grands Dyson de l’histoire de sa franchise, et de celle de la NBA. Il était 86ème au classement de la Ligue avant cette année, eh bien 40 matchs et 642 rebonds plus tard, il est 68ème avec 8066 prises au compteur et a effacé des mecs comme Oscar Robertson et Bob McAdoo. Dédé n’est pas n’importe quel aspirateur, il s’agit d’un Dyson V11 nouvelle génération, ultra-résistant, ultra-aspirant, qui pourrait très bien, à ce rythme, faire son entrée dans le top 10 d’ici six ou sept saisons et venir chatouiller les modèles de vacuum les plus prestigieux du style Kevin Garnett, Robert Parish et Malone (Karl ou Moses, au choix).

Alors forcément, s’il grimpe ce classement, il ne devrait faire qu’une bouchée de celui des rebound leaders des Pistons (s’il ne change pas de chasuble évidemment). Il a déjà croqué généreusement dedans hein, en sept saisons et demie passées chez eux. Il est d’ailleurs déjà le meilleur rebondeur offensif de la franchise, et on ne parle de n’importe quelle franchise là : il y a du Ben Wallace et du Dennis Rodman dans ce classement… désormais derrière Dédé donc. Drummond était à 13 prises de Bob Lanier et ses 8063 rebonds avant la rencontre d’hier soir face aux Hawks et c’est donc fait… 13 rebonds en même temps c’est quoi pour lui ? Un petit goûter à 15h, celui qui précède le vrai goûter de 16h. Mais il y a surtout un bad boy du nom de Bill Laimbeer qui trône tout en haut avec 9430 rebonds pris en 13 saisons dans le Michigan. Pour dépasser le vieux Bill, Dédé pourrait continuer sur son rythme actuel mais il faudrait d’abord que les Pistons ne le transfèrent pas avant le 6 février. Si personne ne propose de first round pick en échange du palmier de Motor City, il faudrait également qu’il active sa player option cet été. Franchement, sur l’échelle des probabilités on est à peu près au même niveau que les Knicks en Playoffs cette saison.

En attendant de découvrir l’avenir d’Andre Drummond, on rend hommage à son taf de marteau dans la peinture des Pistons et on se réjouit d’avoir sous nos yeux, sans conteste le meilleur rebondeur de sa génération et potentiellement l’un des meilleurs rebondeurs de l’histoire de la NBA.

Source texte : Basketball Reference

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top