Nets

Timothé Luwawu-Cabarrot signe un contrat de dix jours chez les Nets : dernier date avec Brooklyn avant d’aller plus loin

Timothé Luwawu Cabarot Nets

Et ça fait deux cocoricos dans la même journée, vive le jeudi !

Source image : Youtube

Son two-way contract arrivait à expiration et Timothé Luwawu-Cabarrot devait commencer à avoir un peu chaud mais il a pu pousser un soupir de soulagement en checkant le Twitter d’Adrian Wojnarowski d’ESPN hier soir. Les Nets l’ont signé pour dix jours de bonheur à Brooklyn, ça commence à sentir bon le contrat garanti tout ça.

On ne va pas vous mentir, on n’était pas hyper optimiste quant aux chances de TLC d’intégrer la rotation des Nets lorsqu’ils lui ont offert ce two-way contract en tout début de saison, dans la mesure où l’effectif était déjà complet. On imaginait bien une saison galère à la Vincent Poirier et un gros orteil cassé au moment où Kenny Atkinson lui donnait sa chance. Mais le petit Frenchie a fait le taf, d’abord en G League à Long Island, puis en sortie de banc avec les A. Alors il n’y a rien d’affolant au niveau des stats (4,8 points, 2,4 rebonds en 17,2 minutes) mais ce n’est pas ce qui importe au coach des Nets. Ce dernier s’était exprimé sur ce qui l’avait impressionné chez Timothé, il y a deux semaines après un training dans des propos rapportés par Nets Daily :

« Oubliez le scoring. On lui a demandé de jouer un rôle et il l’a rempli parfaitement. Que ce soit la transition défensive, que ce soit défendre sur un très bon joueur, tous nos systèmes, sans avoir participé au camp d’entraînement, il a parfaitement compris son rôle. Bien plus vite que ce que j’attendais. »

Une attitude de pro, de la défense solide, quelques banderilles aux bons moments et le tour était joué en fait. C’est pas si compliqué de jouer en NBA au final. Merci quand même à Garrett Temple pour sa blessure, mais avant tout bravo à TLC. Dans une interview pour The Athletic, Kenny Atkinson nous parle même du futur du jeune homme à Brooklyn et il espère bien avoir trouvé une pépite, un peu comme un Joe Harris ou un Spencer Dinwiddie, deux autres joueurs repêchés des bas-fonds de la Ligue par les Nets. Pour faire la place au nouveau prospect, il a quand même fallu laisser le contrat de dix jours du pauvre Justin Anderson arriver à expiration. L’ancien rookie des Mavs retourne en G League après trois matchs joués avec Brooklyn, 17 minutes sur le parquet, un tir réussi sur six tentés et deux rebonds… la NBA est un monde cruel et c’est Timothé, avec son nom de garçon qui se faisait voler son goûter au collège, qui en est sorti gagnant.

Un contrat de dix jours ne garantit pas une place définitive dans le roster des Nets mais étant donné le rôle qu’occupe Timothé Luwawu-Cabarrot dans la rotation depuis quelques semaines on peut maintenant se permettre d’être optimiste. Ça aurait servi à quoi tous ces compliments si c’est pour le remercier derrière hein ?

Source texte : ESPN, Nets Daily, The Athletic, Basketball Reference

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top