Wizards

La liste des courtisans se rallonge pour Davis Bertans : c’est sympa mais on a demandé leur avis aux Wizards ?

Davis Bertans 6 décembre 2019

T’es pas content ? Triplé… euh 3-points.

Source image : NBA League Pass

Au milieu de la longue liste des DNP du moment à Washington se trouve toujours Davis Bertans. Si cela n’a pas empêché les Wizards de l’emporter contre Boston hier soir, les autres franchises n’ont pas non plus oublié ce qu’elles ont vu du sniper lors de ce début de saison et Tommy Sheppard se fait régulièrement harceler au téléphone à ce sujet. Bon courage pour le convaincre quand même.

Bradley Beal est évidemment le joueur majeur de cette équipe des Wizards mais il est aussi entouré de quelques gars qui peuvent faire le boulot. L’un d’entre eux se nomme Davis Bertans. Arrivé l’été dernier dans un trade à trois équipes entre San Antonio, Washington et Brooklyn incluant aussi DeMarre Carroll, l’ailier-fort fait une bonne petite saison. On parle de 15,4 points de moyenne en sortie de banc mais surtout, il prend 8,6 tirs du parking pour en convertir 43,4% ce qui en ferait un candidat très sérieux pour le 3-Point Contest du côté de Chicago. Mais au-delà d’un anecdotique concours du All-Star Weekend, le plus important reste que le Letton est agent-libre à la fin de la saison et qu’il commence sérieusement à attirer l’attention. Selon Chase Hughes de NBC Sports Washington, les Lakers, les Hawks, les Sixers, les Celtics et les Nuggets seraient déjà sur les rangs. Ça va, il a du beau monde qui suit sa situation le garçon… Mention très spéciale aux Sixers, qui pourraient peut-être enfin récupérer quelqu’un capable de rentrer des shoots depuis le centre-ville. Le problème néanmoins, c’est que le nouveau GM des Sorciers compte beaucoup sur le frère de Dairis et n’a pas l’intention de s’en séparer. Ce serait trop beau.

« Nous avons bien l’intention de le retenir ici. C’est exactement le type de joueur que nous voulons avoir dans notre organisation. Je pense qu’il veut être ici. Il y a tellement de rumeurs qui surgissent dans cette ligue… La plupart sont inventées par les équipes qui aimeraient avoir Davis. Et bien devinez quoi ? L’une des équipes qui voudraient l’avoir, l’a. Nous comptons bien le garder et nous sommes ravis de sa progression. »

Evidemment, on connait tous ces déclarations à un mois de la trade deadline mais on veut bien croire que Tommy Sheppard aimerait conserver son joueur au-delà de la saison s’il le pouvait. La franchise de la capitale n’a toutefois pas d’option sur le contrat et le Letton issu du second tour de draft pourra aller voir si l’herbe est plus verte ailleurs durant la prochaine Free Agency. Si la tendance penche vers un départ, Washington pourrait être forcé de s’en séparer dans les prochaines semaines pour obtenir une contrepartie au lieu de le perdre contre peanuts en juillet. Les mots du GM peuvent donc être sincères mais ils participent aussi à faire monter la valeur de Bertans sur le marché alors que certaines équipes commencent doucement à paniquer en préparant les prochains Playoffs. On se souvient d’ailleurs de l’épisode Otto Porter Jr. de la saison passée. La franchise annonçait vouloir garder le joueur avant de lui demander à la veille de la trade deadline s’il avait déjà été dans l’Illinois auquel cas il allait vite en découvrir les paysages. Alors rebelote avant le 6 février ?

Davis Bertans intéresse du monde et ça, les Wizards l’ont bien compris. Satisfait de son opération cet été, on peut compter sur Tommy Sheppard pour ne céder avant la trade deadline que pour un nouveau deal avantageux pour son équipe. Parfois, ça aide de n’avoir aucun objectif sportif à très court terme.

Source texte : NBC Sports

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top