Wizards

Davis Bertans est en feu du parking cette saison : et si le rouquin mettait la main sur le concours à trois-points en février ?

Davis Bertans 6 décembre 2019

Il est sur un rythme de plus de 300 tirs primés le garçon !

Source image : NBA League Pass

Envoyé du côté de Washington cet été en provenance de San Antonio, Davis Bertans réalise un début de saison bien sympa. Le système d’attaque des Wizards lui colle parfaitement à la peau, lui permettant une production du parking impressionnante. De quoi l’amener pour un week-end du côté de Chicago en février ? 

Oublié du précédent concours à trois-points alors qu’il avait des stats plus qu’honorables, Davis Bertans était resté dans le Texas au lieu de faire un tour à Charlotte en février dernier. L’intérieur letton affichait la saison dernière presque deux tirs du parking par match, tournant à 42,9% de réussite sous Gregg Popovich. Pas dégueu hein. Mais selon ce qu’on lui a rapporté, ce n’était pas suffisant notamment en volume de shoots. Et ce n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd. Davis a enfilé le bleu de chauffe à Washington, et voilà ce que ça donne : 8,7 tirs derrière l’arc tentés à 44,7%, ce qui donne quasiment quatre ficelles de loin par rencontre. Le coquin a donc doublé son nombre de tirs rentrés tout en améliorant son pourcentage. Bref, il est sur un rythme effréné le garçon. Alors, comment ça l’intérieur de la capitale ne tire pas assez ? La Ligue va devoir se montrer ingénieuse si elle n’invite pas Bertans au prochain concours à trois-points du All-Star Weekend.

« Je ne pense pas qu’ils pourront utiliser la même excuse s’ils ne m’invitent pas une nouvelle fois » a déclaré Bertans via NBC Sports.

Cependant, si Davis Bertans aura peut-être une chance de succéder à Joe Harris, ce sera notamment grâce au style de jeu des Wizards de Scott Brooks. La défense est le cadet de leur soucis. C’est qu’en Playoffs que ça peut faire gagner des matchs ce truc-là. Et autant vous dire qu’ils ne vont pas y aller. Washington est la pire défense de la Ligue, encaissant 121,8 points par match. Toutefois, les Wizards sont la troisième attaque de NBA. L’ailier fort a le feu vert de son coach pour dégainer. Il lui rend bien en inscrivant 15,6 pions par match. S’il continue sur ce rythme, Bertans va franchir la barre des 300 tirs primés rentrés, exploit uniquement réalisé par Stephen Curry et James Harden. Mine de rien, c’est pas tout mal d’être mentionné aux côtés de ces joueurs. On comprend bien que l’ancien Spur ne reste pas dans son coin pour enfiler les perles, mais bien pour enfiler les paniers à ne plus savoir quoi en foutre. Dire que les Spurs l’ont lâché pour un gars qui n’est jamais venu et a préféré les… Knicks.

Le compatriote de Kristaps Porzingis attend donc patiemment à la maison son carton d’invitation pour le concours à trois points en février. À défaut de gagner des matchs avec son équipe, il pourra peut-être repartir avec un petit trophée perso.

Source texte : NBC Sports

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top