Lakers

Dwight Howard se plaît bien dans son nouveau rôle : double-double à 100% pour le back-up de JaVale McGee, what else ?

Après un premier passage raté chez les Lakers, Dwight Howard est en train de se racheter une image et une cote de popularité auprès des fans des purple and gold. Le pivot ne sort pas du rôle que lui a confié Frank Vogel et ça lui réussit plutôt bien à l’instar de sa performance face aux Spurs, hier soir.

Beaucoup de choses ont changé depuis la première expérience de Superman à Los Angeles en 2012-13. Kobe Bryant n’est plus là et c’est désormais le numéro 23 qui fait sa loi dans le vestiaire tandis que D12 n’est plus le Big Man qui a réponse à tout. Relégué sur le banc pour la première fois de sa carrière à 33 piges, Dwight s’est rapidement fait à cette nouvelle position. Ça l’aurait sûrement moins dérangé de savoir que c’était DeMarcus Cousins qui commençait les matchs à sa place plutôt que JaVale McGee mais il ne montre aucun signe de jalousie et a même l’opportunité de terminer certains matchs sur le parquet. Auteur d’un premier double-double contre ses anciens coéquipiers des Hornets il y a une semaine, le first pick 2004 a remis ça contre une équipe bien supérieure hier soir. Désolé Cody Zeller, mais y’a pas trop photo avec LMA. De passage à San Antonio, Howard a permis aux Lakers d’éviter un hold-up de la part des protégés de Gregg Popovich qui ont eu jusqu’à 19 points de retard dans cette partie. Tout est bien qui finit bien pour les Gens du Lac qui font désormais la course en tête au sein de la Conférence Ouest. L’occasion pour Dwight Howard de retrouver le sourire au micro d’ESPN après trois saison de galère dans des équipes moins bien classées.

« J’apporte juste de l’effort et de l’énergie. [LeBron et Davis, ndlr] vont toujours se charger de la plus grosse partie du scoring donc mon boulot est de rattraper les petites erreurs. En défense je dois être une force, être agressif pour rendre chaque tir difficile. Ça me plait ! »

Avec ses 6,8 points et 8,2 rebonds de moyenne cette saison, D12 sait exactement quand il a besoin de sortir de sa boîte pour venir filer un petit coup de main aux deux stars de l’équipe. Hier en était un parfait exemple avec 10 points dans le dernier quart-temps pour terminer à 14 pions, 13 rebonds et 2 contres à 7/7 au tir en 21 minutes. Principalement servi sur alley-oop ou venant se servir tout seul au rebond offensif avec quatre couvercles posés suite à des tirs ratés contre les Spurs, Superman est un éboueur de luxe comme chaque équipe a besoin. Le triple DPOY est revenu beaucoup plus fin à la rentrée ce qui lui permet de suivre le rythme qui s’est largement accéléré en NBA ces dernières années et d’éviter les blessures. Avec deux intérieurs de talent, les Lakers peuvent aborder sereins le reste de la saison en attendant une potentielle surprise de Boogie pendant les Playoffs. De quoi rassurer un peu LeBron et AD qui éviter ainsi de passer trop de temps sous le cercle d’où il semble vouloir fuir à tout prix.

Dwight Howard n’est plus le pivot d’antan qui dominait la Ligue au rebond et tournait à plus de 20 points de moyenne mais il se contente de faire ce dont les Lakers ont vraiment besoin pour gagner. De la défense, du jump et un smile XXL, pour l’instant le contrat est rempli par Superman qui reçoit même des ovations quand il joue au Staples Center. C’est fou comme le temps passe vite !

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top