Lakers

Les Lakers réclament la Disabled Player Exception pour DeMarcus Cousins : ça sent le vétéran gratté à la trade deadline

Demarcus cousins

« Allez salut les gars ! C’est tout pour moi, on se voit l’année prochaine hein. »

Source image : NBA League Pass

Dans le pétrin avant même de débuter la saison à cause de la blessure de DeMarcus Cousins, les Lakers ont fait appel à la NBA pour bénéficier de la Disabled Player Exception. L’objectif de cette demande est simple et doit leur permettre de récupérer un peu de flexibilité financière pour compléter le trou laissé dans leur roster par Boogie.

La blessure de DeMarcus Cousins a pas mal foutu le bazar dans la franchise des Lakers. Après le caprice d’Anthony Davis pour ne pas jouer poste 5, l’arrivée express de Dwight Howard qui a littéralement fuit le Tennessee, le management s’est lancé dans la mendicité pour réclamer quelques deniers à la Ligue selon Shams Charania, de The Athletic. Avec cette option, les Lakers peuvent espérer récupérer la moitié du contrat de DMC qui s’élève à 3,5 millions de dollars sur un an (le minimum vétéran). Ouais, c’est pas beaucoup, mais là-dessus Boogie ne peut en vouloir qu’à ses jambes. 1,75 millions pourraient donc être utilisés par la franchise pour signer un autre joueur avant la fin de la saison. Alors, doucement les fans, cela ne risque pas d’être pour le mois d’octobre. Pourquoi ? tout simplement car ce prix est inférieur au minimum vétéran. Cependant, plus la saison avance et plus la valeur des contrats diminue tandis que la valeur de l’exception elle, reste identique jusqu’à la prochaine Free Agency. En clair, les Lakers ne pourront prendre un joueur sous contrat qu’à partir de février, afin de le payer pour la deuxième moitié de la saison.

Pour l’instant, l’effectif des Lakers est assez complet pour affronter la longue régulière, surtout après avoir vite remplacé Cousins par Howard. Mais la NBA est un monde de surprises et les pépins physiques peuvent arriver d’un match à l’autre. Le but du front office, si l’exception est acceptée, sera donc d’attendre de voir comment se présentera la situation au mois de février à la trade deadline correspondant à la fin de la période de recrutement des agents-libres. En cas de blessure, les Lakers auront donc assez de cap supplémentaire pour signer un joueur au minimum vétéran jusqu’à la fin de la saison. Le but final étant bien évidemment d’arriver en Playoffs avec un roster blindé de chez blindé et de remporter le Larry O’Brien Trophy.

C’est une bonne idée qui est montée au cerveau de Rob Pelinka. On imagine que si Andre Iguodala arrive à se mettre d’accord avec les Grizz, il pourrait donc conclure un buyout et signer à L.A. à la mi-saison. Mais avant ça, cette annonce semble être le point final au passage plutôt bref de Cousins chez les Lakers, puisqu’il sera à nouveau agent-libre l’été prochain. Merci pour tout !

Source texte : The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top