Documentaires

PlayGround VOL.4 by Courtcuts : le streetball continue son Tour De France, et y’a pas qu’en vélo que les Français font du sale

Après une première expérience par-delà sept villes françaises aux six coins de l’Hexagone, une seconde passée à nous faire découvrir la magie de Mayotte, et une troisième à arpenter les playgrounds du sud de la France, Julien Bonnet et l’équipe de CourtCuts repartent à l’assaut de la street. Quelques basketteurs/ambianceurs, un public au rendez-vous, du soleil et du bon son ? On peut vous dire tout de suite que ça vaut tous les Lou Bega niveau tube de l’été. Ode au basket et à la bonne humeur, let’s go.

Ah l’été… Période tellement parfaite pour se mettre de gros barbeuks dans le cornet, taper des saltos arrière à la piscine et… se la donner sur un bitume tout chaud. Julien Bonnet l’a bien compris et revient donc avec la nouvelle saison de PlayGround, histoire d’offrir un peu de (street) basket à tous les mecs en manque, histoire aussi de nous faire découvrir quelques uns des plus beaux sites français quand on aime tâter la gonfle ou même sentir la chaude ambiance d’un playground. Cette fois-ci ? Julien et l’équipe de CourtCuts nous proposent cinq épisodes qui nous emmèneront de Nîmes (chez Ayoub) jusqu’en Suisse à Vidy (chez Jean-Claude Porte), en passant par Canet en Roussillon (chez Philippe Lucas), Vichy (chez Charly Bronchard) ou encore Chamonix (chez… Bode Miller). Cinq nouvelles villes, cinq communautés de streetballers faya comme un Scénic resté au soleil entre midi et deux, et donc cinq ambiances de malade dans un décor idéal pour n’importe quel basketteur.

On commence donc avec une première étape à Nîmes, le temps de découvrir un speaker chaud comme la braise, un asiatique invaincu, un Vince Carter du Gard, et globalement une ambiance monstrueuse dès… 7h du matin. Parce que c’est ça aussi le street basket-ball, pas besoin du confort moltonné d’une salle de Jeep Elite, nous ce qu’on veut c’est du son, du soleil, des sourires egt l’odeur des saucisses qui cuisent sur un caddie Carrefour.

PlayGround VOL.4 by Courtcuts c’est parti, alors on se munit tranquillement de son short, son jersey d’été, ses sneakers, sa crème solaire indice canicule de bâtard, et on s’installe tranquillement devant ce qui se fait de mieux en France quand on aime le goudron, le ballon et la sueur. Enjoy, c’est pas la street qui vous valide, c’est à vous de valider la street.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top