Documentaires

PlayGround VOL.3 : retour dans le sud de la France pour… cinq épisodes, entre soleil, alley-oops et bonne humeur

Après une première expérience par-delà sept villes françaises aux six coins de l’Hexagone et une seconde passée à nous faire découvrir la magie de Mayotte, Julien Bonnet et l’équipe de CourtCuts nous font cette fois-ci découvrir les meilleurs spots du sud de la France, le genre de mini-série à nous filer des coups de soleil tout en appréciant des actions dignes d’un All-Star Game NBA. Fallait qu’on en parle, et il va falloir que vous y jetiez un œil.

Depuis un paquet d’années déjà, Julien Bonnet se nourrit au souvenir des And-One Mixtapes, grande époque du streetball qui a vu naître quelques phénomènes de handle que ne renieraient pas Kyrie Irving ou Kemba Walker. Le basket rassemble, si vous lisez ces lignes c’est que vous le savez déjà probablement, et le projet CourtCuts propose ainsi depuis 2016 de nous faire découvrir notre sport favori comme on le voit finalement peu, c’est à dire à travers ce qu’il a de plus noble. Un terrain, du soleil, des potes, du level et des sourires. Rajoutez même un peu de bouffe et du gros son de type « tout sauf Lara Fabian » et vous obtiendrez des sessions all-times passées à compter le nombre de alley-oops et de barres de rires. Parce que c’est ça le basket bon sang. T’as 7 ans ou t’en as 77, si t’as envie de jouer et que tu te débrouilles un minimum… sois donc le bienvenu.

C’est donc dans cet état d’esprit et pour nous faire découvrir quelques spots inattendus que le volume 3 de PlayGround sort aujourd’hui, un projet qui s’articulera autour de sept villes et de cinq épisodes que vous retrouverez tous les lundis à partir de… bah à partir de maintenant. Enjoy.

  • Montpellier
  • Marseille
  • Toulon Nice Voiron Grenoble
  • Nimes Vergeze

Le premier épisode ? Il nous emmène du côté de Montpellier, aimetépé pour les intimes et fief reconnu de Julien Bonnet, notamment du côté du playground de croix d’Argent et de son sol vert Bucks. Et cette année Julien a convié six oiseaux à son aventure : son fidèle allié Max, quelques kilos en plus mais toujours aussi aérien, mais également Souleymane, Daniel, Icheme, Clément et le caméraman Amon, génie parmi les génies selon nos sources. Sept streetballers, sept villes, et déjà dans le premier épisode quelques skills assez légendaires, notamment une action… qu’on va gentiment vous laisser découvrir. Ça rigole, ça joue au basket et ça profite de spots parfois sous-cotés pour passer l’après-midi ou la soirée parfaite, bref ça kiffe, et CourtCuts nous fera donc désormais kiffer avec eux tous les lundis.

Sans plus attendre on vous balance donc le premier épisode de PlayGround VOL.3, parfait pour se donner des envies de basket à l’heure où les beaux jours sont de retour. This is why we play.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top