Lakers

Officiel : DeMarcus Cousins atterrit finalement aux Lakers, LeBron passe de « journée de merde » à « journée bof »

DeMarcus Cousins

Il va arriver tout fâché.

Source image : BF

Après le virage inattendu pris hier soir par la free agency, les Lakers de Rob Pelinka, LeBron James et Anthony Davis devaient s’activer pour compléter un effectif maigrelet. Depuis ce matin, JaVale McGee, Kentavious Caldwell-Pope et Quinn Cook ont signé ou prolongé à Los Angeles. DeMarcus Cousins a pris le même virage dans l’espoir de se relancer dans la Grande Ligue.

WOJBOMB ! As usual, c’est l’insider d’ESPN qui nous annonce une nouvelle bouillante, après une nouvelle journée de canicule passée dans le noir pour espérer survivre. DMC, l’ex-meilleur pivot de la Ligue jouera à Los Angeles l’année prochaine. Signé pour 1 an et seulement 3,5 millions, il espère contribuer dans une équipe dont l’objectif ne sera clairement pas de se chercher les poux. Autre info relayée peu de temps après, c’est Anthony Davis, son ex-coéquipier à New Orleans qui l’aurait convaincu de venir jouer en Californie. Alors que Pat Riley et le Heat étaient sur le coup, c’est finalement l’affinité créée il y a maintenant un an et demi sous le maillot des Pels qui a pris le dessus.

On se rappelle de cette story horrible, DMC dans un mois all-time, écrasant toute la ligue, puis rupture du tendon d’Achille, fin de saison. AD, bro(w)-force, porte son maillot lors du All-Star Game alors que son compatriote géant prépare une signature aux Warriors. La news de l’époque était la suivante : le meilleur pivot de la Ligue jouera en 2018-19 dans, potentiellement, la meilleure équipe de l’histoire. Un starting five All-Star et une bague déjà jouée. Un Kawhi Leonard et une saison individuelle en mode rodage (16,3 points et 8,2 rebonds en 30 matchs et 25 minutes) plus tard, les cartes sont redistribuées. Allez, check.

La fameuse raquette Boogie/AD va donc être reformée et ça risque de faire mal, à condition évidemment que le premier retrouve vraiment ses sensations. Rebonds, dunks, physique, shoot, technique, ces deux intérieurs sont particulièrement doués balle en main et ça ne sera pas facile facile pour les adversaires. Après une campagne en demi-teinte (logique en retour de blessure…), et des Playoffs caractérisés par un nouveau pépin physique, DMC doit avoir à cœur de se rattraper. Sa ligne de carrière semble claire : tenter de se relancer dans une franchise jouant le titre pour espérer reprendre un plus gros contrat dans le futur. Le pivot a montré quelques belles choses cette année, sans non plus être transcendant et il faudra voir dans quel état il sera sous le maillot des Lakers, où il n’aura pas à s’intégrer dans un système déjà installé comme c’était le cas à Golden State. De plus, on peut imaginer qu’il aura quelques restes de sa collaboration passée avec l’homme au mono-sourcil, alors pourquoi pas. C’est peut-être un bon spot pour se relancer.

La NBA ne dort pas, la NBA ne nous laisse pas dormir alors nous ne dormons pas. A peine une news avalée qu’une autre s’invite à la table, qu’à cela ne tienne. Boogie aux Lakers, ça rajoute une dose d’excitation à Los Angeles qui deviendra peut-être la ville qui ne dort jamais (coucou la free agency des Knicks).

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top