Grizzlies

Andre Iguodala ne devrait pas rester à Memphis : c’est un MVP des Finales ou un vagabond ?

Andre Iguodala

Tu vas jouer ou en 2019 Iggy ?

Source image : Youtube

Hier soir, Memphis a marchandé sévère avec les Suns, ce qui a abouti à l’arrivée de Josh Jackson et De’Anthony Melton dans le Tennessee. Ça s’active chez les Grizzlies et on cherche à bâtir une équipe autour de l’axe Ja Morant – Jaren Jackson Jr pour tourner la page Gasol – Conley. Andre Iguodala fait-il partie de l’avenir de la franchise ? Question rhétorique, le titre a spoilé. 

C’est une véritable phase de transition à laquelle on assiste chez les Oursons. A la deadline de février, trade de Marc Gasol, JaMychal Green et Garrett Temple, arrivée puis resignature récente de Jonas Valanciunas et Avery Bradley. En juin ? On se sépare de Conley et arrivée de Jae Crowder et Grayson Allen. Le front office tente tant que faire se peut d’assurer un cadre aux deux jeunes de 19 ans que sont Ja Morant et triple J. On pensait que le fait de récupérer Iguodala et un premier tour de draft allait dans ce sens. Au delà même des picks, l’ailier pourrait être un bon asset pour encadrer les jeunes et consolider l’effectif d’autant qu’il a prouvé qu’il était encore capable de contribuer solidement lors des récents Playoffs. A l’heure actuelle, il est le joueur le plus expérimenté du collectif ursidé avec 15 saisons dans les papattes. Pourtant, il ne fait pas partie des plans de la franchise : on a d’abord cru qu’il serait coupé mais le voilà en fait sur le marché des trades, en appât pour des assets. C’est le royaliste l’insider d’ESPN Tim MacMahon qui nous annonce ça hier soir entre deux vues aériennes d’un SUV noir. Et oui, un triple champion, MVP des Finales, lors de la Free Agency 2019, ça n’est qu’une monnaie d’échange que l’on envoie à droite à gauche. Déjà outil de la signature de D’Angelo Russell, il risque une nouvelle fois de servir de ver sur l’hameçon. Au cas où il aurait été coupé, Andre imaginait son avenir du côté des Lakers, sûrement au minimum vet (poke le cap des Angelinos), ce qui dénote une véritable volonté de jouer quelque chose encore l’an prochain.

Actuellement, les rumeurs autour de son transfert se partagent entre Houston et Dallas : côté Texas quoi. Iggy, prépare ton chapeau de cow-boy, ton 4×4 et ton fusil à pompe. Dans le premier cas, il rejoindrait un contender dans une phase de trouble et pourrait apporter tout ce qu’il sait faire dans une équipe à la mine déséquilibrée l’an passé. Dans le second, il jouerait la nounou de Doncic et Porzi dans un collectif qui semble bien construit mais qui doit encore faire toutes ses preuves. Deux défis bien différents en tout cas. Si on s’appuie sur sa volonté d’aller aux Lakers, peut-être préférait-il aller à Houston pour tenter de gagner dès l’an prochain. Vous aussi vous avez un goût bizarre dans la bouche ? Si Andre, numéro 9 rouge sur le dos se retrouve à défendre sur Draymond ou Klay l’an prochain en demi-finale de Conf’, on va tous voir flou. Seulement, il reste un problème : le salaire d’Iggy,  16 millions garanti l’an prochain, ça fait beaucoup trop pour un cap comme celui de Houston qui doit déjà encaisser les quelques 8 milliards de salaires de CP3. Il faut donc bâtir un trade équilibré du point de vue salarial et pas sur que les Rockets possèdent les assets suffisants (qui intéressent assez les Grizzs). Les Mavs, eux, possèdent encore un petit matelas de marge et peuvent donc amortir potentiellement du salaire. Cela pourrait arranger Memphis qui pourrait dumper pour rester actif jusqu’à fin août.

Quoi qu’il en soit, cet été n’est pas fini pour Iguodala qui risque de re-bouger. On a une sorte de sentiment bizarre sur la tournure que prend l’avenir du joueur, si respecté et important dans le collectif des Dubs les dernières années. Les négociations vont en tout cas être prises au sérieux : l’équipe qui le récupérera aura potentiellement dans son équipe l’un des cinq meilleurs vétérans de la Ligue, capable de véritablement contribuer. Bon c’est pas tout ça mais on va retourner actualiser le compte du Woj en boucle pour voir ce que nous dit Kawhi fait.

Source texte : ESPN.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top