Knicks

Les Knicks complètent leur liste de l’été avec Terry Rozier : draguer le back-up du meneur initialement visé, c’est validé

Terry Rozier

Avec des Luke Kornet et Lance Thomas à ses côtés, Terry Rozier aura certainement les responsabilités qu’il espère tant.

Source image : Youtube

Vous trouvez que votre liste de course est un peu trop longue ? Nous vous invitons à vous pencher sur celle des Knicks pour l’été. La franchise new-yorkaise a une dalle pas possible et est prête à sauter sur à peu près tous les agents-libres qui vont tester le marché. La dernière cible en date ? Terry Rozier. Aller draguer le back-up du meneur qui vous fait saliver, quelle bonne idée. 

Vous rêvez de découvrir New York et de jouer devant un Madison Square Garden plein à craquer ? Allez donc déposer votre candidature sur le bureau de Scott Perry, vous devriez avoir des chances d’être embauché. Bah ouais, les Knicks attendent l’ouverture de la free agency depuis tellement longtemps qu’ils trouvent désormais à peu près n’importe quel joueur attirant. Plus sérieusement, la liste des agents-libres ciblés par NYC à l’approche de la free agency est déjà très bien garnie, mais elle n’est visiblement pas encore totalement finie. En effet, si l’on en croit Ian Bagley de SportsNet New York, Scott Perry et compagnie garderaient un œil sur Terry Rozier, agent libre restrictif. On parle bien du back-up de Kyrie Irving à Boston oui. Ça peut paraître surprenant au premier abord tant on sait que les Knicks espèrent s’offrir les services d’Uncle Drew depuis un bon moment. Mais finalement, lorsque l’on voit à quel point la piste Irving semble bouillante chez les voisins des Nets, on comprend assez rapidement pourquoi New York préfère assurer ses arrières en se penchant sur le cas Scary Terry. Avec ses 9 points à 38,7% au tir, 3,9 rebonds et 2,9 passes décisives de moyenne en un petit peu plus de 22 minutes passées sur les parquets, T-Ro n’a pas été particulièrement flamboyant du côté de Beantown cette saison, et son entente avec les dirigeants a quelque peu fait grincer des dents. De quoi le pousser à déménager une fois le mois de juillet arrivé ? C’est bien possible, et ça, Scott Perry l’a bien compris.

Bon, on ne va pas se mentir, Terry Rozier n’est certainement pas la cible privilégiée par les dirigeants new-yorkais, mais ce n’est pas pour autant qu’il ne faut pas prendre cette piste au sérieux. On l’a dit, après une campagne de Playoffs magnifique en 2018, les relations se sont rapidement tendues entre Scary Terry et la franchise du Massachusetts. Le bonhomme voulait plus de responsabilités, mais il n’en a rien été, et ça, ça n’est pas très bien passé auprès de Mister Rozier. Et puis, histoire de rajouter encore un peu d’huile sur le feu, T-Ro s’est dit que ça pourrait être pas mal d’annoncer haut et fort qu’il comptait bien se barrer si rien de tout cela ne changeait. Une destination particulière en tête, peut-être ? Ah bah tiens, New York, quel drôle de coïncidence. Plus sérieusement, le meneur n’a pas caché l’intérêt qu’il pouvait porter pour Gotham, et les Knicks aimeraient bien en profiter si leur début d’été ne se déroulait pas comme ils l’avaient imaginé. Les gros poissons que sont Kyrie Irving, Kevin Durant ou encore Kawhi Leonard sont bien évidemment les priorités de Scott Perry et ses sbires à trois petits jours de l’ouverture de la free agency. Mais si ces dossiers venaient à échouer, le management new-yorkais devrait se rabattre sur des agents-libres un peu moins cotés à l’image d’un Terry Rozier. Ce n’est pas forcément le projet qui était planifié, mais il faudra peut-être s’en contenter.

Les Knicks étaient chauds à l’idée de s’offrir les services de Kyrie Irving cet été, mais ils pourraient bien se retrouver avec son back-up, Monsieur Terry Rozier. Effectivement, c’est tout de suite moins alléchant, mais New York préfère assurer le coup en rallongeant encore un peu plus une liste de candidats qui était déjà bien étoffée. Bon bah il ne faudra donc pas s’étonner quand Willie Cauley-Stein va débarquer avec un contrat max entre les mains à la fin du mois de juillet. 

Source texte : SportsNets New York

1 Comment

1 Comment

  1. mugz

    27 juin 2019 à 14 h 53 min at 14 h 53 min

    Sacrés Knicks…. En passant, pour les geeks, Gotham c’est pas New York c’est Chicago hein.
    La bonne free agency à tous!

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top