Celtics

Coup de chaud à Boston : Kyrie Irving vers Brooklyn ça se confirme, Al Horford pourrait lui aussi quitter les Celtics

al horford kyrie irving
Source image : montage NBA League Pass

Plus que 10 jours avant la free agency 2019, et la température commence à grimper du côté de Boston. Kyrie Irving sur le départ, cela se ressentait sérieusement ces derniers temps, mais Al Horford pourrait lui aussi quitter la franchise aux 17 titres. Fais chaud là, non ?

La dégringolade pourrait être maximale chez les fans des Celtics, cet été, quand on voit la gueule du scénario au moment où ces lignes sont écrites. Après une saison régulière mitigée, des Playoffs décevants, une attitude globale peu exemplaire et des rumeurs de mécontentement dans tous les sens, Boston aborde le mois de juillet en rampant et les coups de pied s’enchaînent dans les cotes des supporters. Depuis plusieurs jours, un départ de Kyrie Irving était devenu plus qu’envisagé, c’était une évidence à confirmer dès la première semaine de juillet. En ayant refusé sa player option, donc accepté de devenir agent-libre, Irving n’avait étonné personne. Tout ce qu’il restait à voir, chez la plupart des observateurs, c’était le type d’endroit où le meneur allait prochainement signer. Lakers ? Knicks ? Nets ? Frottement de mains à Brooklyn, Kyrie semble plus que jamais se diriger vers le marché new-yorkais où l’attend un beau maillot noir et blanc. Shams Charania de The Athletic et Adrian Wojnarowski de chez ESPN tirent sur la même cible, et les fans des Nets s’imaginent déjà se lever de leur siège sur chaque crossover du All-Star. Pas vraiment de surprise à Boston jusque là, et limite un sentiment de soulagement en voyant Irving faire ses valises. Sauf que le meneur ne serait pas le seul gros poisson à quitter la maison verte cet été. En effet, après avoir décliné sa player option à 30 millions de dollars hier, Al Horford a créé une bonne secousse dans le Massachusetts ce mardi soir en laissant entendre qu’il pourrait ne plus du tout porter le maillot vert. De l’ordre de la rumeur, actuellement, mais suffisamment crédible pour que Charania en parle et que la franchise se prépare à un début de mois de juillet sacrément mouvementé.

Les Boston Celtics se préparent pour un scénario probable dans lequel les All-Stars Kyrie Irving et Al Horford quitteront la franchise en tant qu’agents-libres cet été.

Nul besoin de se répéter, Irving est déjà en train de customiser ses pompes pour qu’elles aillent parfaitement avec son ensemble des Nets. Ce n’est pas qu’on l’affirme les yeux fermés, mais tous les signaux vont dans ce sens, donc ce serait aujourd’hui de l’ordre de la surprise si Kyrie met un vent à Brooklyn pendant sa free agency. En ce qui concerne Horford, cependant, cette soudaine annonce d’une potentielle décision pourrait annoncer la fin d’une ère chez les Celtics. Une page qui se tourne, définitivement, et laisse la place à de nouveaux joueurs phares, stylo en main. Quand on voit les quelques murmures autour de Gordon Hayward, le départ de Kyrie et la free agency d’Horford qui devrait attirer de nombreux clients, une image se projette aisément dans le paysage : Jaylen Brown, Jayson Tatum, Marcus Smart et peut-être Terry Rozier, voici les cadres qui pourraient prendre la relève chez les Celtics. Les attentes étaient telles avant la saison 2018-19 que seules les Finales NBA étaient attendus à Boston, compte-tenu du talent, de l’expérience et de la polyvalence de ce groupe dirigé par Brad Stevens. Mais avec une sorte de plafond atteint cette année, notamment dans l’entente au sein des vestiaires, Danny Ainge et ses sbires pourraient repartir dès la saison prochaine sur une toute nouvelle aventure. Si la franchise a accumulé autant de joueurs à bon potentiel, autant les utiliser au maximum, non ? Ainsi, en attendant de voir ce que le dossier Rozier donnera début juillet, les Celtics pourraient se retrouver ‘à poil‘ en terme de All-Stars dans l’effectif mais également sérieusement allégés dans leur salary cap. Horford et Irving en moins, voilà qui retirerait plus de 50 millions de dollars de salaires dans la banque du Massachusetts. De quoi donner quelques idées à ce bon Danny Ainge…

Pas de panique chez les Celtics, mais un avertissement qu’il faudra surveiller dans une dizaine de jours. Kyrie Irving sur le départ, c’était envisagé. Mais Al Horford également, ça l’était moins. Rendez-vous début juillet, pour une free agency qui devrait sacrément secouer la maison verte.

Source : The Athletic – ESPN

2 Commentaires

2 Comments

  1. Hal

    19 juin 2019 à 10 h 19 min at 10 h 19 min

    Sah.

    On parle aussi d’un sign-and trade capella-Horford.

  2. Mask

    19 juin 2019 à 14 h 17 min at 14 h 17 min

    Les rockets explosent déjà leur cap avec leurs contrats garantis, et ils prendraient 10M de plus en échangeant Capela contre Horford? De plus ils ont déjà un contrat « pourri » avec Chris Paul, et vont s’en récupérer un autre? J’adore Horford, mais 25M jusqu’à ses 37 ans, c’est très cher payé je trouve.
    Et côté Boston, je ne vois aucune raison (hormis alléger leur cap) d’accepter ce deal : Capela est certes plus jeune et un poil meilleur rebondeur. Mais : il ne score presque que sur pick and roll avec Harden, il n’a pas de shoot extérieur, c’est un piètre passeur et il n’a pas la polyvalence d’Horford. Selon moi, ce serait un deal perdant/perdant.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top