Hawks

Officiel : Cam Reddish sélectionné en 10 par les Hawks, et sinon, ça se passe comment niveau hype à Atlanta ?

C’est de la bonne Came pour les Hawks !

Source image : NBA League Pass

La soirée est encore loin d’être terminée, mais Atlanta s’est déjà pas mal gavé. Après s’être offert les services de De’Andre Hunter, les Hawks viennent donc de mettre la main sur Cam Reddish, le troisième larron de la fameuse triplette de Duke cette saison. Le garçon est bourré de talent et les Faucons vont être hype comme rarement. Tout le monde est content, c’est évident. 

Beaucoup de monde voyait le troisième homme fort des Blue Devils être appelé bien plus tôt par Adam Silver dans cette Draft il n’y a encore pas si longtemps. Finalement, Cam Reddish ne fait « que » compléter le Top 10 de la cuvée. Bon, la fan base des Hawks ne va sans doute pas s’en plaindre, loin de là même. Cameron était clairement attendu en Géorgie, et si le trade-up effectué en début de soirée par Travis Schlenk et compagnie aurait pu un peu changer la donne, il n’en a finalement rien été. L’ailier de Duke a enfilé une casquette des Hawks ce soir et c’est bien du côté de la fameuse State Farm Arena d’Atlanta qu’il découvrira ce qu’il se fait de mieux dans le fabuleux monde qu’est celui de la balle orange. S’il n’a été sélectionné qu’en dixième position, c’est sûrement à cause des doutes qui peuvent exister autour de sa régularité, parce que clairement, niveau talent, on tient là un garçon qui a tout simplement le potentiel pour devenir une superstar de la NBA. Bien évidemment, il y a une sacrée marge entre manque d’investissement et star potentielle, mais lorsqu’on voit à quel point le management d’Atlanta sait encadrer ses jeunes pousses, il y a fort à parier que Mister Reddish pourrait très vite nous épater.

Bon, et sinon, on est à quel niveau de hyper du côté d’Atlanta là ? Non parce qu’il faut quand même bien avoir en tête que les deux zozos que sont Trae Young et John Collins nous ont déjà pas mal fait saliver cette année. Vous rajoutez à cela un De’Andre Hunter fraîchement sélectionné en quatrième place et prêt à tout défoncer des deux côtés du parquet, et donc, un Cam Reddish dont le plafond peut donner le vertige, et on a là quatre mômes qui nous font déjà transpirer rien que d’y penser. Le fit semble pas tout mal, et on est clairement impatients de voir ce que cela va bien pouvoir donner quand ils fouleront tous les parquets sous le même jersey. Que ce soit offensivement ou dans sa propre moitié du terrain, Cameron devrait très vite pouvoir apporter au collectif des Hawks, et ça, c’est forcément intéressant quand on sait qu’il n’a que 19 ans. Et puis, même s’il a tout du garçon flippant tant on n’arrive pas à cerner à quel point il sera motivé pour tout défoncer, on a logiquement envie de se dire qu’avec le staff d’Atlanta, qui a déjà largement prouvé tout le bon travail qu’il était capable de faire avec les jeunes, on pourrait très vite assister à l’éclosion d’un pur phénomène. On en est pas encore arrivé là, mais une chose est sûre, avec tous ces garçons, les Faucons vont déjà être l’une des attractions de la prochaine saison.

Cam Reddish à Atlanta, c’est fait. L’ailier de Duke a un potentiel de fou furieux, et pour peu qu’il prenne ses aises rapidement en Géorgie, ça pourrait très vite devenir une dinguerie. Les Hawks continuent donc tranquillement d’enquiller les talents, et il faut bien le dire, le potentiel de l’équipe en devient pour le coup assez… flippant. 

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top