Draft NBA

Officiel : De’Andre Hunter drafté en 4 par les Hawks, il est là le daron qui manquait sur les ailes d’Atlanta

Benvenido !

Source image : NBA League Pass

On attendait de voir pour quel prospect les Hawks avaient complètement craqué après avoir trade-up avec les Pelicans pour récupérer le quatrième choix de Draft à peine une heure et demi avant que la Draft n’ait commencé. La cible s’appelait visiblement De’Andre Hunter, et quand on se met à imaginer son association avec Trae Young et John Collins, on comprend que Travis Schlenk se soit mis à rêver.

Les Hawks avaient particulièrement envie de s’offrir un top prospect dans cette cuvée 2019, alors ils n’ont pas vraiment hésité à envoyer une bonne partie des picks qu’ils avaient jusqu’ici accumulé pour s’offrir le luxe d’appeler un jeunot qui les faisait visiblement saliver. L’heureux élu ? Un certain De’Andre Hunter, le two-way player par excellence qui a mené Virginia sur le toit de la NCAA cette année. Si l’on en croit le toujours très bien informé Adrian Wojnarowski, le chasseur de Virginie avait particulièrement tapé dans l’œil de Travis Schenk et compagnie, de quoi largement les convaincre de monter dans la Draft pour être sûrs de pouvoir miser sur lui. Bon, et bien l’annonce a peut-être été faite avec les Lakers, mais c’est donc désormais chose faite, Hunter portera bien le jersey d’Atlanta l’an prochain, et lorsque l’on commence à gentiment se projeter sur ce que le jeunot pourrait apporter, et il est clair qu’il y a matière à espérer.

Bon, on ne va pas se mentir, le fit semble pas tout mal entre De’Andre Hunter et les jeunes loups d’Atlanta, non ? Ah, il est certain qu’on a clairement envie de voir ce que tout cela peut donner sur un parquet. Avec un duo Trae Young-John Collins, la fan base des Faucons a de nouveau eu quelques motifs d’espoirs cette saison, alors forcément, lorsque l’on ajoute un garçon qui est d’ores et déjà capable de peser des deux côtés du terrain, il y a de quoi penser que l’avenir s’annonce tout bon. Du haut de ses 21 ans, le chasseur de Virginie apparaît tout de suite comme le futur daron qu’il pouvait manquer sur les ailes d’Atlanta. Le bonhomme sera quoiqu’il arrive solide dès ses premières foulées sur un parquet NBA, mais il y a clairement de la marge et le potentiel max du pépère était visiblement trop alléchant pour que Travis Schlenk et son management ne tente pas le coup. Une chose est sûre, la sauce pourrait très vite prendre en Géorgie, mais en attendant de voir ça, on va se contenter de voir ce que De’Andre va bien pour nous montrer lors de son très probable passage en Summer League cet été.

De’Andre Hunter à Atlanta, c’est fait. On ne l’avait pas forcément vu venir, mais le front-office des Hawks avait bien prévu le coup. L’ailier venu tout droit de Virginie pourra apporter dès ses premiers pas dans la Grande Ligue, et pour peu que le potentiel du garçon soit pleinement exploité, et la Virginie pourrait très vite devenir une franchise plus que relou à affronter, mais surtout plus que kiffante à regarder jouer.

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top