Warriors

Preview Warriors – Blazers, Game 2 : c’est qu’il va falloir commencer à jouer au basket à Portland

Stephen Curry

Stephen Curry a bien l’intention de mettre les Blazers dans la sauce.

Source image : NBA League Pass

Étrillés dans le Game 1 (116-94), les Blazers retrouvent l’Oracle Arena et les Warriors cette nuit pour le Game 2 des Finales de Conférence Ouest. Pour les hommes de Terry Stotts, il va falloir step-up très vite.

Pas de Kevin Durant, pas de problème. Privés du Snake, les hommes de Steve Kerr n’ont pas eu de mal à remporter le Game 1 des Finales de Conférence Ouest (116-94), à la faveur d’un quatrième quart-temps de patron, remporté 39 à 23. Sous l’impulsion d’un Steph Curry retrouvé (36 points à 9/15 du parking), Golden State a complètement fait déjouer Damian Lillard et ses potes, coupables de bien trop d’erreurs pour espérer repartir d’Oakland avec un résultat positif. Rendez-vous compte : Portland a commis 21 pertes de balles, shooté à 36,1% et 25% de loin, et n’était mené que de six points à l’entame du dernier acte. Bien la preuve qu’il y a de la place pour faire quelque chose. Mais comment combler l’écart existant ? Déjà, en soignant un peu plus la défense. Le pick and roll mené par Curry a souillé Rip City pendant une grande partie de la rencontre, le double MVP tirant pleinement avantage de la décision de Terry Stotts de ne pas le trapper. Ensuite, en attaque, les pourcentages d’usage du Game 1 révèlent que Mo Harkless a été plus utilisé qu’Enes Kanter, ce qui semble curieux quand on compare les qualités offensives des deux joueurs. Même constat chez les remplaçants, puisque Zach Collins présente un pourcentage plus élevé que Rodney Hood, pourtant supposé être l’option numéro 1 en sortie de banc.

Au rayon du positif, on retrouve le rebond. Portland a gagné cette bataille, avec notamment 16 rebonds offensifs contre 11 pour les Dubs. Mais ce n’était pas suffisant. Les Blazers ne peuvent pas permettre aux Warriors de terminer un match avec un effective field goal percentage de 60,1% ! Surtout face à une équipe de Golden State privée de KD, son meilleur joueur depuis le début des Playoffs. Lors du Game 1, Stephen Curry a retrouvé des couleurs, et il sera à nouveau la première option offensive de Steve Kerr. Le meneur est capable d’enchaîner une autre masterclass avec huit ou neuf trois-points réussis. À la défense de Portland de faire en sorte que ça n’arrive pas. Faire baisser l’usage rate du Chef, et forcer les autres joueurs de la Baie à punir peut être un pari pris par les Blazers. Il faudra tenter quelque chose, dans le volcan qu’est l’Oracle Arena, surtout quand les locaux font pleuvoir les bombes du parking. Damian Lillard et ses copains le savent depuis le début : la série s’annonce extrêmement compliquée. Pour la rendre plus intéressante, Portland doit progresser dans tous les compartiments du jeu. Une possession à la fois, exécuter le plan mis en place. Comme le diraient les meilleurs coachs : l’important, c’est les trois points. Les mettre et ne pas les prendre.

Lourde tâche que celle qui attend Portland cette nuit. Toujours sans Kevin Durant, les Warriors voudront conforter leur avantage et mener 2-0 dans la série. Plus vite les Finales NBA seront atteintes, plus tôt Golden State pourra s’occuper de soigner les petits bobos de tout le monde. Mais les Blazers ne voudront pas se contenter d’être une simple barrière, facile à enjamber. À eux de s’en donner les moyens.

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top